Vous êtes ici : Maquillage

Mes retouches make-up dans la journée

Malgré tous nos efforts, difficile pour notre maquillage de nous suivre dans notre emploi du temps surchargé. A la moitié de la journée, le make-up a souvent déjà filé… Mais pas question de finir la journée avec le teint terne. Marine Le Guennan, maquilleuse professionnelle, nous livre les bons gestes pour effectuer des retouches make-up tout au long de la journée.

On se nettoie les mains avec un gel antibactérien avant d’opérer afin d’éviter d’ajouter des impuretés sur le visage et/ou dans nos cosmétiques.
On évite d’avoir la main trop lourde. L’idée est d’avoir l’air frais… pas déguisé !
On vaporise une eau florale ou thermale sur le visage après chaque retouche pour fixer le make-up. On tapote ensuite avec un mouchoir pour ôter le surplus.

Mon kit de survie

Une poudre compacte matifiante, comme la poudre visage Paul & Joe
Une touche éclat, comme le Living Luminizer de RMS Beauty
Un rouge à lèvres, comme le rouge nouveau weightleiss lip colour de Laura Mercier
Un crayon à lèvres, comme le crayon Boho
Un gel antibactérien, comme le gel nettoyant pour les mains de Merci Handy
Du papier matifiant, comme le papier matifiant de Paul & Joe

Mon fard à paupières se fait la malle !

Entre la transpiration et les émotions, le fard a tendance à filer dans les plis de la paupière. Pour éviter au maximum ce désastre, il est important, dès le matin, de bien préparer le terrain en appliquant une base, par exemple la base ombre à paupières de Laura Mercier qui lisse, adoucit la paupière et retiendra les pigments. Dans la journée, du bout des doigts, on étale ce qui s’est mis dans le creux des paupières en tapotant et en étirant vers le coin externe de l’œil pour obtenir un aplat homogène. Si nécessaire, on ajoute du fard (comme les ombres à paupières de Paul & Joe).

Mon rouge à lèvres s’est estompé

On repart à zéro. On dessine les lèvres avec un contour de la même couleur que notre rouge ou de la même teinte que notre bouche pour éviter que le produit ne file. Puis on applique le raisin sur les lèvres. On peut ensuite le poudrer pour fixer les pigments. Il n’en tiendra que plus longtemps.

 Mon blush fait triste mine

La pro nous donne une astuce à réaliser en amont, le matin, au moment de son make-up. L’idée est de tapoter le bombé de la pommette avec un rouge à lèvres transparent ou un baume à lèvres (vous pouvez par exemple appliquer la crème Egyptian Magic) avant d’appliquer son blush (le blush InStain Long de theBalm est légèrement irisé et redonne du pep’s à nos pommettes) pour intensifier la couleur et assurer une plus longue tenue. Dans la journée, on n’hésite pas à remettre du blush à l’aide de son pinceau sur la pommette (avec le pinceau blush Paul & Joe par exemple). On peut ensuite vaporiser une eau florale ou un brumisateur d’eau pour fixer la couleur.

Mon mascara a coulé

Pas question de rajouter du mascara dans la journée, cela ferait des paquets ! En revanche, s’il a coulé et qu’on affiche un regard de panda, on efface les traces sous l’oeil à l’aide d’un coton-tige. Attention : si votre mascara peluche rapidement, c’est qu’il n’est pas bon, trop vieux ou de mauvaise qualité. Un bon mascara (le Curvy Brush Mascara de Eyeko intensifie le regard) ne bouge pas !

 Mon trait d’eye-liner s’est effacé

Comme le mascara, l’eye-liner (le Skinny Eyeliner Black de Eyeko tient toute la journée) est censé tenir toute la journée. Si toutefois, il s’est estompé, on privilégie un crayon sec (le crayon yeux Boho est bio et adapté aux yeux sensibles). Les crayons gras ont tendance à trop s’étirer. Une fois le trait dessiné, on le poudre pour le fixer.

Un coup de chaud me fait briller

Entre la chaleur et le stress, voilà qu’on a la peau qui brille. La première chose à faire est d’éponger avec du papier matifiant (le papier matifiant Paul & Joe par exemple) ou à défaut un petit mouchoir avant d’appliquer de la poudre, au risque de faire de gros paquets plâtreux. On élimine l’excès de sébum en insistant sur la zone T (front-nez-menton).  Puis on repoudre à l’aide d’une éponge ou d’un pinceau.

J’ai des petits boutons/des cernes/des imperfections

Pas question de filer à son rendez-vous romantique avec ce vilain bouton sur le bout du nez. Si on l’a masqué le matin, le voilà qui refait son apparition. Le crayon correcteur est notre meilleur ami ! On l’applique sur le bouton puis on estompe les bords pour éviter la démarcation. Enfin, on poudre. Pour les cernes, on opte pour un pinceau ou stick (le stick correcteur Paul & Joe a une couvrance parfaite et est longue tenue) coup d’éclat, plus léger que notre fond de teint. On applique une petite touche puis on poudre pour fixer. On termine en vaporisant une eau florale ou une peu d’eau thermale. On tapote avec un petit mouchoir pour ôter le superflu.

Article mis à jour le 21 décembre 2015