11 gestes beauté pour des cheveux forts

Avec l’arrivée du froid, les cheveux ont tendance à perdre de leur vitalité. Ternes, mous, fatigués… Pour ne pas les ramasser à la pelle, il faut agir vite ! Plan d’action et explications pour une crinière ravissante avec Stéphane Giacobi, thérapeute capillaire.

Pourquoi mes cheveux font-ils la tête ?

“Agressions extérieures au quotidien (exposition au soleil, pollution), mécaniques (passages répétés du fer à lisser, sèche-cheveux) mais aussi chimiques (coloration, permanentes)… La santé de vos cheveux en souffre et peut également révéler certains troubles du métabolisme (dérèglement hormonal, stress, fatigue)”, détaille Stéphane Giacobi, expert référent à La Clinique du cheveu.

Avec le changement de saison, les écarts de températures et surtout le grand jeu de cache-cache de notre ami soleil, c’est la dépression capillaire. “Le déficit en vitamines (D, notamment) causé par la baisse d’ensoleillement, entraîne une accélération de la phase télogène du cycle de vie du cheveu”, explique le spécialiste du cheveu. Pas de chance, c’est la phase qui précède la chute ! Rassurez-vous, ce coup de mou saisonnier est tout à fait normal. Il ne faut toutefois pas le laisser s’installer.

Place aux conseils de notre expert de la Clinique du Cheveu pour booster votre masse capillaire. Check-list en main, on met en œuvre son plan d’action pour redonner force et vitalité aux cheveux fatigués.

Eliminez les silicones et parabènes

Ne gardez que ce qui vous fait du bien. Pour prendre soin de vos cheveux, choisissez un shampooing comme le Shampooing Infusion Blanche, Huygens, et des soins en fonction de vos besoins et de votre type de cheveux. La formule light du Citrus & Neroli Detangler, John Masters Organics, laisse une chevelure éclatante. Mettez aussi de côté sulfates, silicones et parabènes. À vouloir trop en faire, vous finirez par étouffer votre chevelure !  

Espacer vos shampooings

Respectez votre cuir chevelu ! La fréquence de vos shampooings dépend de la nature de votre cuir chevelu et de votre environnement. Pour un cuir chevelu sec, deux shampooings maximum par semaine suffisent, tandis qu’un cuir chevelu à tendance grasse supportera facilement trois shampooings.

Masser votre cuir chevelu

Prendre soin de son cuir chevelu, c’est la base. Bichonnez-le ! Shampouinez-le pour le débarrasser des peaux mortes et autres résidus… Faites-le respirer en le massant. Cela stimule la microcirculation et oxygéne les bulbes capillaires. Le petit plus qui fait la différence ? Utilisez des huiles naturelles et essentielles en ampoules. Effet rafraîchissant garanti.

Réduisez la température de votre sèche-cheveux

Les cheveux n’aiment pas la chaleur ! Pour entretenir vos cheveux quand vous faites des brushings, veillez à bien choisir vos accessoires et à réduire d’un cran la température de votre sèche-cheveux. Power-Cloud Repair + Smooth Dryer Obliphica, Amika, a trois niveaux de température et une touche air froid. 

Investissez dans une brosse ou un peigne en bois

Qui dit nœuds, dit risque de casse. Alors astreignez-vous à un démêlage régulier et doux avec les bons outils ! Au passage de la brosse, les picots vont répartir le sébum sur l’ensemble des cheveux en régulant ainsi les problèmes de séborrhée.

Laissez vos cheveux en liberté

“Pour ne pas créer de traction, ni de tension, il est préférable de laisser vos cheveux détachés au maximum”, note les spécialiste. Pour se libérer de quelques mèches rebelles, privilégiez les attaches souples accessoirisées d’un élastique nouvelle génération en spirale comme le Nano, Invisibobble, qui minimise les marques et ne serrent pas.

Mettez vos cheveux au vert

Vos cheveux sont des éponges à produits toxiques, ne l’oubliez pas ! Une pause dans les traitements chimiques ne leur fera que le plus grand bien.

Coupez vos pointes

Pour ne pas tomber dans les problèmes de trichoclasie, trichoptilose et trichorexie noueuse…coupez pour éviter que les fourches ne se propagent ! “Passer par la case ciseaux ne soigne pas mais minimise les dégâts”, insiste Stéphane Giacobi.

Augmentez votre consommation d’eau

Un cheveu déshydraté est plus fragile face aux agressions extérieures. Au fil du temps, les écailles s’ouvrent et le cheveu devient poreux par manque d’hydratation. Or, un cheveu poreux retient mal l’eau… Un vrai cercle vicieux ! En complément des soins hydratants cosmétiques que vous leur apportez, buvez !

Faites le plein de vitamines

Les cheveux ont besoin de carburant. Surveillez le contenu de votre assiette pour prendre soin d’eux de l’intérieur ! “Fer, zinc, cuivre, vitamine A, E  et D sont vos alliés”, insiste l’expert. Variez les sources de vitamines et piochez dans les bienfaits à la source. Poissons, viandes, céréales, fruits de mer… Faites-vous plaisir ! Besoin d’un petit coup de pouce ? Pensez aux compléments alimentaires comme la cure Absolu de Kératine, D-Lab Nutricosmetics, pour booster vos efforts.

Déstressez

Les spécialistes s’accordent à reconnaître les effets du stress sur la santé des cheveux. Fatigue, problèmes professionnels, anxiétés familiales pourraient venir perturber l’équilibre capillaire. “Chaque poussée de stress crée une contraction des vaisseaux sanguins au niveau des bulbes du cheveu ce qui entraîne leur affinement, explique le thérapeute capillaire. Soufflez et prenez du temps pour vous. Accordez-vous une pause pour méditer ou une séance de yoga. »

En cas de doute ou de changement conséquent de la santé de vos cheveux, n’hésitez pas à poser un diagnostic en consultant un médecin ou un spécialiste pour un bilan en institut capillaire.