7 gestes à bannir quand on se brosse les cheveux

Lorsque notre chevelure n’est pas au top, on a tendance à vouloir changer de routine capillaire. Pourtant, il suffit parfois de simplement modifier notre façon de se brosser les cheveux. Si ce geste semble naturel et intuitif, peu le font dans les règles de l’art. Voici 7 erreurs à ne plus commettre pour retrouver une jolie crinière !

Se brosser trop souvent les cheveux

Si nos grands-mères répétaient souvent que cent coups de brosse quotidiens étaient la clef pour une chevelure de rêve, nos routines beauté ont depuis bien changé et la règle n’est plus d’actualité. Trop se brosser les cheveux engendre de la casse et stimule la production de sébum. Éliminez les noeuds et c’est tout !

Se brosser de la racine à la pointe du cheveu

En commençant le brossage dès la racine, le cheveu tire sur son follicule et risque de casser voire de s’arracher. Commencez plutôt par donner des petits coups de brosse sur les pointes pour défaire les noeuds les plus importants et démelez ensuite vos longueurs en remontant progressivement. Un fois seulement que vous avez fait le plus gros du travail, vous pouvez passez un coup de brosse des racines jusqu’aux pointes. Évitez également de vous brosser la tête à l’envers, si vous voulez plus de volume, utilisez plutôt un spray volumateur comme le Bombshell Blow Out Spray, Amika.

Démêler ses cheveux avec le mauvais outil

Soin deux-en-un, Zinc & Sage Shampoo With Conditioner, John Masters Organics, laisse une chevelure facile à coiffer. Pour le démêlage, utilisez ensuite un peigne à dents larges, à associer à un produit démêlant. Si vos cheveux sont fins, privilégiez un démêlant sous forme de spray, tel que le Spray démêlant protection thermique, Privé, un sérum ou une lotion s’ils sont normaux et une crème (Crème de définition pour cheveux bouclés, Amika) ou un baume (Baume Démêlant Douceur, Melvita) s’ils sont épais ou bouclés.

Se brosser les cheveux mouillés

Si les cheveux mouillés peuvent paraître plus forts et plus solides, ils sont en réalité plus fragiles. L’humidité va remplir la structure de votre fibre capillaire, la rendre plus élastique et plus encline à se casser. Brossez-les de préférence avant votre shampooing ou éventuellement après leur séchage !

Provoquer de l’électricité statique

Un brossage trop fréquent peut aussi engendrer de l’éléctricité statique à cause du mouvement de friction. Avant de vous brosser, vaporisez de la laque sur votre brosse pour contrôler les cheveux rebelles et frisottis. Vous pouvez aussi déposez quelques gouttes d’huile nourrissante telle que l’Oil Treatment d’Amika. Le Tea Tree Oil Serum, Chi agit comme un véritable bouclier pour le cheveu : il va le protéger de la chaleur et des UV, tout en apportant des nutriments essentiels pour qu’il gagne en brillance et en souplesse. Adoptez ensuite la Brosse Plate de Coiffage, ghd, pour coiffer en évitant l’électricité statique.

Ne pas nettoyer sa brosse

De la même manière que vous nettoyez vos pinceaux de maquillage, vous devez aussi laver votre brosse une fois par semaine. En plus d’être un véritable nid à poussières, cheveux morts, résidus de produits coiffants, impuretés et peaux mortes s’y accumulent et ternissent votre chevelure à chaque passage. Pour la laver, commencez à enlever les cheveux qui s’y accumulent jour après jour. Passez-la ensuite sous l’eau chaude, déposez une noisette de shampooing ou de savon liquide et frottez bien à l’aide de vos doigts pour bien nettoyer entre les picots. Rincez à l’eau claire et faites sécher sur une serviette sèche.

Utiliser une mauvaise brosse

La mauvaise qualité de votre équipement peut également être la source du problème. Les brosses en poils naturels sont beaucoup plus douces pour votre chevelure que les brosses avec des picots synthétiques. En outre, elles répartiront mieux le sébum (l’huile sécrétée par les glandes sébacées situées à la base du cheveu) sur vos longueurs et vos pointes pour les nourrir naturellement.