Cheveux abîmés : les gestes qui sauvent

Secs, cassants, ternes et mêmes fourchus… Comment redonner vie à ses cheveux abîmés ? Patrick Ahmed, coiffeur et fondateur des salons Medley, nous livre ses conseils au secours des cheveux affaiblis.

Atténuer les ravages

Pas de doute, il va falloir passer par la case ciseaux. Un rendez-vous chez le coiffeur, et hop, on se débarrasse des pointes fourchues. « Les soins vont améliorer la condition du cheveu, son aspect, mais il est essentiel de passer par l’étape de la coupe ».
Un léger dégradé permet de garder la longueur tout en débarrassant la chevelure des pointes abîmées. “Coupez net et évitez à tout prix d’effiler, cela éclate la matière”, explique Patrick Ahmed. Prenez bien soin de faire le bon diagnostic avec l’expert qui chouchoute vos cheveux pour analyser l’origine du problème, en tirer la bonne ‘ordonnance’.

Hydrater ses cheveux assoiffés

Abîmés par la chimie des colorations, décolorations, lissages, brushings à répétitions ou brossages trop vigoureux, vos cheveux ont très soif.
Il faut leur apporter les soins adaptés en fonction de votre type de cheveux pour repulper et renforcer la fibre capillaire. N’hésitez pas à privilégier les produits à base de kératine. En adoptant la technique du layering capillaire, vos cheveux devraient briller de santé. Patrick Ahmed conseille : « Appliquez généreusement sur vos longueurs et pointes de l’huile. L’Elixir, Orofluido associe les huiles précieuses d’argan, de Chypre et de lin. Fluoro5 Elixer Restore & Repair Oil, Number 4 les rend brillants sans alourdir. Vous pouvez laisser toute une nuit avant de passer par l’étape shampooing. Le Shampooing réparateur PRIVE améliore l’aspect des cheveux abîmés et les nourrit en profondeur. Appliquez ensuite un conditioner, par exemple l’Après-shampooing hydratant, Amika. Complétez par un masque restructurant, comme Minu Hair Mask, Davines. »

Nourrir de l’intérieur

Nourrir les cheveux de l’extérieur, c’est tout un rituel. Il faut aussi penser à en prendre soin de l’intérieur. « On va chercher à booster les sources de zinc, d’oligo-éléments, de vitamine A et de vitamine B6 » précise le coiffeur. C’est l’occasion de faire une razzia de poissons, fruits secs et légumes. Optez aussi pour des compléments alimentaires (comme les compléments alimentaires Eugène Perma) pour redonner force et beauté à vos cheveux cassants !

Protéger tout en douceur

Une protection contre les agressions extérieures et les sources de chaleur ? C’est la base si vous ne voulez pas voir vos cheveux ressembler à de la paille. « Un protecteur thermique va créer une enveloppe de protection essentielle quand on utilise un sèche-cheveux ou un lisseur » note Patrick Ahmed. Vaporisez au préalable Blowdry Primer, Davines. Ce tonique épaississant et anti-humidité prépare au passage du styler. Le Spray Démêlant Protection Thermique PRIVE va également les démêler, et le Thermal Styling Spray, Number 4 les nourrir et les revitaliser. Choisissez-le également en crème ou en sérum, comme le Sérum Protection Thermique Amika.

Lisser sans agresser

Le lisseur et le sèche-cheveux : deux armes fatales si on ne sait pas les manier. L’excès de chaleur endommage considérablement le cheveu. Inutile de s’acharner. « Contrairement à ce que l’on pourrait croire, pour un lissage efficace et moins agressif, n’hésitez pas à pousser la température à 200°C. Un seul passage devrait suffire » assure Patrick Ahmed. Vos cheveux vous en seront reconnaissants !

Attacher sans tirailler

Laissez de côté la queue-de-cheval mise à l’honneur cette année sur les podiums de la Fashion Week qui risquerait de casser les cheveux au niveau de l’attache à moins d’utiliser des élastiques nouvelle génération (utilisez les Twisband Hair Tie). La tresse, c’est l’alliée idéale des cheveux abîmés. On l’attache en couronne quand on part faire du sport pour éviter que l’acidité de la transpiration attaque le cheveu.