Une couleur de cheveux réussie

Côté cheveux vous rêvez d’un blond polaire, puis d’un beau brun chocolat, ou encore d’un auburn profond ? Changer naturellement de couleur de cheveux n’est malheureusement pas encore possible, mais avec un peu d’aide du côté colorations capillaires, à vous la crinière rêvée !

1# Choisir sa couleur

Face à toute la palette de couleurs existantes, difficile de faire votre choix, et d’être sûre de choisir celle qui vous conviendra le mieux.

Pour un résultat le plus naturel possible, optez pour une coloration au maximum 2 tons plus foncés ou plus clairs que votre couleur naturelle. Envie d’un changement extrême ? Ne prenez pas de risques et rendez vous directement chez votre coiffeur. La décoloration platine à faire chez soi tourne souvent à la catastrophe…

N’oubliez pas que votre carnation joue aussi dans le choix d’une nouvelle couleur de cheveux : le roux par exemple, ne convient pas forcément aux teintes olives, jaunes, ou aux peaux à rougeurs. Teint clair ? Évitez les couleurs trop foncées, qui vous rendent encore plus pâle.

2# Réussir la pose comme une pro

On ne s’improvise pas coiffeur et coloriste en un claquement de doigts (malheureusement). Si vous optez pour une coloration maison, veillez à faire cela dans les règles de l’art.

Respectez à la lettre les conseils de mélange et de dosage, et gardez bien votre téléphone en mode minuteur sous la main. Si vous avez les cheveux longs, prévoyez deux boites de coloration pour éviter de vous retrouver avec une couleur à moitié terminée… Enfin, ne colorez jamais par dessus des cheveux colorés avec du henné ou une coloration végétale, gare aux mauvaises surprises au moment du rinçage !

Les indispensable d’une couleur maison réussie : des gants de protection, un peigne à queue (pratique pour séparer vos cheveux en mèches) comme le Peigne à Queue de GHD, des pinces pour retenir vos cheveux, une cape de protection ou une vieille serviette, et un pinceau. Ajoutez une crème à la texture grasse comme la Crème Egyptian Magic, pour protéger votre front et éviter les tâches sur votre visage.

3# Entretenir une crinière de rêve

Une fois la crinière aux subtils reflets obtenue, à vous de jouer pour l’entretenir au mieux. Pour conserver de beaux reflets, il faut soigner et bien refermer les écailles après chaque shampoing pour que les pigments artificiels gardent leur teinte d’origine.

Adoptez une routine capillaire qui fait du soin de votre couleur sa priorité.
Notre ordonnance beauté : la gamme Minu de Davines. Là où la coloration a tendance à assécher la fibre capillaire, le shampooing la protège et redonne de la lumière à la chevelure. Autant avouer qu’en plus de son efficacité, son odeur irrésistible (fleur d’oranger) et son design épuré nous séduisent. L’après-shampooing quant à lui apporte souplesse, douceur et lumière à vos longueurs fragilisées par la couleur. Enfin, laissez poser le masque 1 à 2 fois par semaine sur vos longueurs pour entretenir votre couleur, et gagner en douceur.

L’été s’installe, et avec lui le soleil, ennemi number one de votre chevelure de rêve, (à moins que vous ne souhaitiez blondir un peu plus). Pensez à protéger vos cheveux des UV, qui détériorent les colorations. Le cocktail estival soleil+eau de mer+piscine risque de leur en faire voir de toutes les couleurs.
Avant toute exposition, misez sur les masques, et les sprays protecteurs d’UV comme le Hairdresser’s Invisible Oil Heat/UV Protective Primer de Bumble and bumble. Cette base protectrice démêle et protège les cheveux de la chaleur grâce à ses ingrédients bien choisis.

Votre prochaine coloration ? D’ici 4 semaines, mininum ! C’est le temps recommandé pour ne pas trop abimer vos cheveux.