Vous êtes ici : Cheveux > Cheveux fins

Les bons gestes pour les cheveux fins

Vos cheveux sont raplapla, ils s’emmêlent et manquent de volume, en bref, il sont fins. Difficile de trouver les bons gestes et la bonne coiffure ? Le coiffeur Bruno Estatoff nous propose sa “hair routine”  DO and DON’T pour prendre soin de ce type de cheveux si fragiles.

1 femme sur 2 aimerait avoir les cheveux plus volumineux. “Les cheveux fins sont plus vulnérables que les autres types de cheveux, nous explique Bruno Estatoff directeur du salon éponyme à Lyon, formateur et ambassadeur pour L’oréal Professionnel. La faute à qui ? La génétique est principalement en cause, mais certaines carences nutritionnelles, des soins innapropriés, les agressions extérieures (sèche-cheveux, soleil..) peuvent également être la source de l’affinement des cheveux”. Il s’agit alors de se poser les bonnes questions pour comprendre l’origine du problème et le traiter, mais à la base, voici les quelques points à savoir pour prendre soin de ses cheveux fins:

DO

Revoir son alimentation
À la source d’une belle fibre capillaire : une alimentation équilibrée. Le zinc, le fer que vous retrouverez dans le soja, les lentilles et les poissons gras notamment, ont un rôle certain dans la force et la vitalité des cheveux. Les protéines (dans les viandes, les légumineux…) et la vitamine A (dans le beurre, les carottes, les épinards…) favorisent la synthèse de kératine et aident à la repousse. Besoin d’un coup de boost? Osez les compléments alimentaires !

Se masser le crâne
Masser son cuir chevelu va activer les vaisseaux sanguins qui viennent irriguer de nutriments le bulbe des cheveux. Il seront donc mieux nourris ! Au 2ème shampooing venez “décoller” le cuir chevelu en le massant en petits cercles du bout des doigts (sans les faire frotter sur le crâne).

Travailler sa coupe
Selon Bruno Estatoff, plus il y a de longueurs, plus les cheveux risquent de s’affiner. Les nutriments peinent à aller jusqu’aux pointes pour nourrir le cheveu. L’oxydation extérieure et les agressions mécaniques les fragilisent. Une longueur aux épaules semble un bon compromis quand on n’ose pas se lancer pour la coupe courte.

Penser à jouer sur les effets de coloration
Changer de couleur peut donner visuellement du volume par contraste entre des mèches plus foncées que d’autres. Le placement de couleur peut faire illusion !

Bien choisir ses produits
Pour remédier à ce manque de matière il faut leur apporter une attention particulière et trouver les bons soins. Les meilleurs alliés des cheveux fins sont les soins volumateurs. Ces soins spécifiques vont redonner à la fibre de la matière.
On vous conseille :
Un bon shampooing pour nourrir et hydrater sans alourdir comme le Shampooing fortifiant au lait de soja de J.F. Lazartigue, le Keratin Hair Thickening Shampoo, Beaver Professional ou le CC Shampoo de Rich Haircare, qui va créer une barrière antioxydante et rebooster les longueurs.
Un après-shampooing volumisant, le Volume Conditioner de SACHAJUAN par exemple.

Quelques produits de coiffage pour créer du volume supersize :
Le spray volume texturisant Eugène Perma, la mousse d’automne styling foam Number 4, L’Ocean Mist Sacha Juan ou encore le Body mass de Kevin Murphy.

Décoller les racines
On s’arme d’un sèche-cheveux puissant mais pas trop (le sèche-cheveux professionnel 7200 B de 7ème élément s’adapte à vos besoins), la tête en bas ou sur les côtés on aère sa crinière.

DON’T

Se coiffer trop vigoureusement
On y va avec tendresse. On choisira pour démêler sa fine crinière une brosse en poils de sanglier (Smoothing.Brush, Kevin.Muphy) ou en soie. Mieux encore, un gros peigne en bois ou en corne pourra nous éviter l’effet “cheveux électriques”.

Surcharger en soin
Inutile de trop s’en badigeonner le cheveu. Le choix de la formule est important : il faut épaissir sans alourdir (comme le fait l’après-shampooing Multi-Protection Conditioner de Beaver Professional par exemple). Ne négligez pas l’étape du rinçage !

Effiler ses cheveux
Notre coiffeur préféré ne nous le répétera certainement jamais assez : « On n’effile pas un cheveu fin. Mieux vaut garder de la matière et de l’épaisseur ! », insiste Bruno Estatoff

Attacher sa tignasse
Pour ne pas casser ses cheveux, bannissez les élastiques ou barrettes pour préférer des attaches torsadées ou les tresses. On peut aussi s’amuser avec un foulard ou un bandeau !