5 astuces et soins pour limiter la chute de cheveux

Prise de panique à la vue de cette masse de cheveux au fond de votre baignoire, vous ne savez plus quoi faire pour sauver votre crinière ? Opération de sauvetage, on adopte les bons réflexes pour limiter les cheveux qui tombent de manière intempestive. Suivez les conseils de Florient Clausius, coiffeur au Salon L’Echevelu-e.

POURQUOI PERD-ON SES CHEVEUX ?

Sujet tabou chez la femme, la chute de cheveux, qu’elle soit chronique ou passagère, ne doit pas se prendre à la légère. Si le changement de saison reste le motif principal de la chute de cheveux, il existe tout un tas d’autres raisons à étudier avec minutie pour remédier à ce problème. “Des carences alimentaires en fer, zinc ou vitamines B et D notamment, ou le stress, grand mal des femmes urbaines, peuvent être incriminés. Les régimes alimentaires trop stricts ou trop gras, le tabac… En bref, l’hygiène de vie au quotidien sont des éléments à prendre en compte”, explique Florient. Parmi les facteurs déclenchant la chute de cheveux, on compte aussi l’âge, les chocs psychoaffectifs, la prise de certains médicaments (anti-hypertenseurs, anti-inflammatoires par exemple), les anesthésies générales, les troubles de la thyroïde…

QUAND S’INQUIÉTER DE LA CHUTE DE CHEVEUX

“Il est tout à fait normal de perdre entre 50 à 70 cheveux par jour en temps normal. On s’inquiète lorsque qu’on perd plus d’une centaine de cheveux sur une période de plus de deux mois”, détaille le coiffeur.
Faites le test ! Prenez entre vos doigts une petite mèche de cheveux, tirez en glissant lentement tout du long. S’il vous reste plus de 5 cheveux entre les doigts, prenez le temps d’une consultation auprès d’un dermatologue ou au sein d’un institut spécialisé dans le traitement de la chute de cheveux pour vérifier que vous ne souffrez pas d’un problème d’alopécie (terme médical pour désigner la chute de cheveux) plus sévère et évaluer l’évolution de votre chute de cheveux.
Des cheveux clairsemés peuvent devenir un vrai complexe, n’hésitez pas à consulter rapidement un professionnel et adoptez les bons gestes pour ne pas laisser s’installer le phénomène !

LES ASTUCES DE COIFFEUR POUR LIMITER LES DÉGÂTS

Inutile de vous dire que vous avez la santé de vos cheveux entre vos mains. Florient Clausius, coiffeur au salon L’Échevelu-e, vous invite à revoir vos habitudes.

1/ Enfilez votre jogging et soufflez
Première étape : faites descendre le niveau de stress. Défoulez-vous ! Le stress comprime les vaisseaux sanguins au niveau du cuir chevelu. Conséquence ? L’irrigation amoindrie des bulbes cause un affinement et une chute prématurée des cheveux. “Reprenez vite le sport qui va vous aider à éliminer les toxines et stimuler la circulation sanguine. »

2/ Pensez le problème de l’intérieur
« Une cure de magnésium pourra aussi être un bon complément”, conseille l’expert. En régulant les neurotransmetteurs, cet oligo-élément préserve votre équilibre nerveux et active la vitamine B qui elle-même stimule la fabrication de kératine, protéine essentielle à la construction des cheveux.
Misez aussi sur les 5 composants essentiels au bon développement des follicules pileux. Fer, zinc, soufre, et vitamine B. Pour cela, on double les rations en soja, lentilles, foie de veau et pain complet pour le zinc par exemple. On se remet à cuisiner du poisson et des légumes de saison pour les vitamines B. On s’accorde quelques bonnes viandes ou des légumineuses associées à des céréales pour les protéines. On craque sur un plateau de fruits de mer ou un oeuf poché riche en soufre. On revoit donc ses assiettes. “Même quand ce n’est pas la saison des salades, on peut saupoudrer ses repas de paillettes de levure de bière”, suggère Florient.
Besoin d’un coup de boost ? On peut aussi miser sur les compléments alimentaires enrichis en spiruline comme le Complexe Boosteur de Pousse, D-Lab Nutricosmetics, pour stimuler l’activité du bulbe capillaire.

3/ Troquez votre brosse contre un peigne à dents larges
Quand on brosse ses cheveux, on fait tomber les cheveux déjà morts. Pas de réel risque en apparence si ce n’est qu’en cas de racines dites “courtes” (quand le cheveu est fragilisé par exemple) le brossage pourrait endommager le bulbe et augmenter le risque de chute de cheveux. “Pour éviter les erreurs typiques du brossage, on va privilégier un démêlage juste après le rituel de soin à l’aide d’un peigne à dents larges” par exemple avec le Peigne Démêloir, ghd, préconise le coiffeur. Vous pouvez utiliser une brosse si elle est suffisamment souple pour éviter la casse. C’est le cas de The Wet Brush, dont les picots, à base de fils de soie, sont fins et flexibles.

4/ Prenez soin de votre cuir chevelu
Pour des cheveux sains, il faut partir  sur une base saine. On exfolie en douceur à l’aide d’un traitement exfoliant aux extraits d’écorce de sauge et d’huiles essentielles (Traitement Exfoliant, Keune) ou on prend le temps d’un masque avant shampooing pour se débarrasser des traces de pollution et de sébum qui peuvent étouffer le cuir chevelu, par exemple en appliquant le Masque avant shampooing détox cuir chevelu, Cattier.
Pour stimuler la circulation du sang au niveau du cuir chevelu et favoriser l’activité des racines, vous pouvez appliquer localement quelques gouttes d’Huile de Soin Nutrigénèse, Essentiel par Eugène Perma en massant votre cuir chevelu.
La technique à adopter ? “Des gestes circulaires du bout des doigts (surtout pas en frictionnant) en remontant vers le haut du crâne. Un vrai rituel de détente à adopter également sous la douche au moment de la pause de soin ou avant d’aller dormir”, conseille Florient. Le but : assurer la souplesse et l’élasticité des tissus qui entourent le bulbe capillaire. Avec cette activation localisée, le bulbe est mieux ancré, sa croissance et sa santé sont stimulées.

5/ Faites le plein de soins ultra-doux et fortifiants
Des racines… Jusqu’aux pointes, on prend soin de la santé de ses cheveux. N’hésitez pas à y mettre les moyens pour arriver à limiter cette chute, source de tracas. On s’équipe avec :
– un Shampooing rééquilibrant à la formule enrichie en vitamines et kératine, comme le Shampooing équilibrant, Amika ou le Kératin Hair Thickening Shampoo, Beaver Professional.
– Un Masque réparateur à la kératine comme le Masque Phytokératine, Phyto.
– Un sérum à base d’huile essentielle d’arbre à thé et de menthe poivrée : Oil Tea Tree Serum, CHI.
– Un spray densifiant Body.Mass, Kevin Murphy.

SAVOIR TRICHER POUR CACHER SA CHUTE DE CHEVEUX

Pour ne pas voir sa confiance s’émietter au rythme des cheveux qui tombent, voici quelques astuces pour camoufler une chevelure clairsemée et donner un effet de volume à des cheveux fins.
Gagnez en densité avec une coupe de cheveux adaptée. Un rendez-vous chez le coiffeur et vous repartirez regonflée !
Pour un effet trompe l’oeil assuré, jouez sur la coloration. Le coup de pinceau d’un bon technicien coloriste peut apporter du contraste et se substituer à un effet de matière.
Toujours question coloration, vous pouvez maquiller votre cuir chevelu sur les parties clairsemées, avec une poudre colorante à base de kératine et de pigments.
Vous pouvez aussi tout simplement compter sur les effets boostants des produits gainants pour apporter du volume en racines avec le spray volumisant et nourrissant comme Staying.alive, Kevin Murphy ou Volumizing Lifting Spray, Parlor.