Vous êtes ici : Cheveux

9 astuces pour optimiser son masque capillaire

Le masque capillaire est votre allié beauté. Véritable pansement du cheveu, sa concentration en actifs riches hautement hydratants restaure la fibre en profondeur. Pour maximiser ses effets, suivez le mode d’emploi de notre expert !

Pour des cheveux en pleine santé, abonnez-vous à Birchbox, on se charge de vous trouver le produit qu'il vous faut.

S'abonner

Concentré d’ingrédients actifs, les masques de soin (le masque Kératine Eugène Perma Professional par exemple) nourrissent, réparent et hydratent les cheveux. Avec 30% d’actifs supplémentaires que les après-shampooings, ces soins profonds du cheveu répondent aux principaux besoins des cheveux abîmés et desséchés. Jean-Michel Faretra, hair designer à Faretra Paris nous détaille les étapes du rituel à appliquer 1 à 2 fois par semaine en fonction de la santé des cheveux.

Cibler la bonne formule

“L’état général (porosité, dommages subis), la sécheresse et l’épaisseur du cheveu sont des éléments à bien analyser pour faire son choix”, explique Jean-Michel Faretra. En fonction du diagnostic et de la typologie de cheveux, on choisit un soin adapté à ses besoins.
L’important dans les ingrédients sont les agents émollients comme les huiles végétales (qui lissent la cuticule de la fibre et apportent de l’élasticité au cheveu) et les composants fortifiants comme les céramides, le collagène, la kératine, les protéines végétales (qui réparent la structure du cheveu en comblant les brèches de la fibre)
– Pour les cheveux fins, privilégiez des masques densifiants  (comme le masque régénérant à l’avoine Weleda) aux agents texturisants qui donnent du corps et galbent les cheveux jusqu’à la pointe.
– Pour les cheveux secs, choisissez des formules à base de kératine (par exemple le masque Phytokératine Phyto) et de protéines végétales qui apportent la nutrition (tout comme le Born Again Masque Kevin Murphy) nécessaire à la fibre capillaire et régénèrent les cheveux en profondeur (vous pouvez aussi utiliser le masque triple rx Amika).
– Pour prolonger l’éclat et la brillance des cheveux colorés (adaptez vos shampooings, essayez par exemple le Luxury Rinse Kevin Murphy), utilisez des agents fixateurs de couleur et des acides gras essentiels pour préserver toute leur hydratation (hydratez avec le Minu Hair Mask Davines).

Purifier et détoxifier

Faire son masque (le masque fortifiant au lait de soja J.F Lazartigue fortifie et restaure en profondeur la fibre capillaire) après un bon shampooing (utilisez par exemple le shampooing Number 4, Lumière d’Hiver qui nettoie et nourrit le cuir chevelu) qui correspond bien à la nature du cheveu, c’est lui assurer une action optimale. Rincez minutieusement pour que les actifs ne soient pas cannibalisés par les restes du shampooing. Débarrassé de tout résidu et sous l’action de l’eau chaude, le cheveu est plus réceptif aux principes actifs du masque.

Essorer la fibre

Avec une serviette, épongez l’excédent d’eau. Les cheveux doivent être vraiment bien essorés pour appliquer le masque. L’eau risquerait de diluer les produit et donc diminuer son action.

Appliquer sur les longueurs

Prélevez quelques noisettes du masque (comme le Nourish Masque Herbalosophy) et appliquez-le mèche par mèche sur les mi-longueurs et les pointes. “La tête en bas, on sélectionne mieux les mèches à traiter” nous conseille Jean-Michel Faretra. Inutile de trop en déposer, on ne doit pas voir d’aspect blanchâtre, mais juste un effet mouillé. On ne touche pas aux racines et on se limite à 2 centimètres du cuir chevelu maximum. Pour les racines, préférez un masque assainissant ou apaisant.

Démêler

Le passage d’un peigne à dents large (par exemple le peigne Kevin Murphy Texture Comb) va répartir la matière sur les longueurs. On y va en douceur, de la pointe en remontant au fur et à mesure vers les racines.

Faire pénétrer

On malaxe délicatement entre les doigts, les cheveux et le produit, et on fait des twists ou une grosse tresse pour enfermer les actifs et bien garder tous les bénéfices. Les composants sont ainsi plus facilement absorbés par les cheveux.

« Quelques gouttes d’huiles essentielles, de sérum protecteur ou encore de vinaigre compléteront l’efficacité du masque. »

Laisser poser

Inutile de laisser agir toute une nuit ! Après 30 minutes, le cheveu sature de produit, les brèches sont normalement comblées, il n’y a plus de raison de le laisser poser. “Pour bien faire, adaptez le temps de pose à la nature des cheveux et à leur état” recommande Jean-Michel Faretra. 15 à 20 minutes pour des cheveux très secs et fragilisés, et 5 à 10 minutes pour des cheveux normaux à fins suffisent.

Utiliser la chaleur comme catalyseur

On mouille une serviette en coton que l’on passe 1 petite minute au micro-ondes, et on l’enroule autour des cheveux. La chaleur améliore l’absorption des actifs. Au bout de 10 minutes, quand le masque est chauffé à une température d’environ 35°C, il absorbe près de 5% de composants en plus.

Rincer

Rincez bien et terminez avec un jet d’eau froide. Vous ne devez plus sentir de matière dans les cheveux. “Un masque mal rincé, c’est le cheveu gras et terne assuré !” insiste Jean-Michel Faretra. Ajoutez quelques gouttes de vinaigre dans l’eau de rinçage pour vous assurer une chevelure bien aérée.

Article mis à jour le 03 février 2016