Les petites bêtes qui font du bien à notre peau

Nos amis les bêtes s’invitent dans nos soins. Des ingrédients insolites font leur apparition dans nos cosmétiques préférés, comme la bave d’escargot, la cire d’abeille ou encore le venin de serpent ou de guêpe. Des compositions qui cachent des vertus surprenantes. On vous dit tout.

Des animaux qui nous rendent belles

Dans nos cosmétiques, outre les matières végétales, certains composants naturels peuvent aussi provenir des animaux. Certaines sont même des agents protecteurs pour notre organisme.
Cela peut paraître surprenant, mais le venin de guêpe peut être bon pour votre peau ! Rassurez-vous, il ne s’agit pas de se faire piquer directement le visage. Mais son effet liftant est excellent dans une crème anti-âge. C’est d’ailleurs pour cela que Kate Middleton l’a intégré à sa routine beauté.
Le venin de serpent, quant à lui, est semblable à la toxine botulique : son action tonifiante réduit les rides et les ridules tout en redonnant de l’élasticité à la peau.
Les abeilles, quant à elles, peuvent apporter de la douceur à la peau. Leurs semances sont remplies de nutriments et d’agents protecteurs : miel, propolis (résine de la ruche), cire et pollen.
La bave d’escargot, si elle peut rebuter par son aspect, est en réalité un cocktail d’ingrédients vertueux : avec de l’allantoïne régénérante, pour relancer la régénération cellulaire et apaiser la peau, de l’acide glycolique exfoliant, pour éliminer les cellules mortes et les impuretés en douceur et de la vitamine A, C et E pour redonner de l’éclat et protéger des radicaux libres.

Faut-il s’en méfier ?

Ces ingrédients bien spécifiques ne sont pas tous inoffensifs pour notre peau et pour le respect des animaux. Il en existe deux sortes : les extraits et les productions. Les productions, comme le lait ou le miel n’ont aucune répercution sur la santé de l’animal. Cependant, la majorité des extraits sont issus de l’élévage et ne menacent en aucun cas la survie des espèces. Il s’agit donc de privilégier les marques respectueuses envers les animaux.
Par ailleurs, il est facile de reconnaître les marques qui n’utilisent aucun ingrédien provenant des animaux, grâce au label vegan.
L’utilisation des composants animaliers dans les soins engage les marques à avoir un comportement irréprochable : les produits ne sont plus testés sur les animaux et les sociétés s’engagent dans le respect de l’environnement et à la protection des animaux.

Attention aussi lorsque vous lisez la composition de certains produits. Il existe des faux-amis qui peuvent ainsi vous induire en erreur. L’huile de castor, par exemple, correspond simplement à de l’huile de graines de ricin, rien à voir donc avec l’animal.