Vous êtes ici : Maquillage

Quel anti-cernes est fait pour moi?

Indispensable pour camoufler tout en légèreté, l’anti-cernes peut nous sauver la mise à plusieurs reprises. Utilisé pour dissimuler nos cernes mais aussi pour illuminer le regard, il est un allié maquillage privilégié, mais encore faut-il bien le choisir. Texture, couleur, application … On fait le point pour cerner le problème, définitivement.

#1 Quelle couleur pour mon anti-cernes ?

Pour répondre à cette question, on jette un oeil à son cerne et on définit sa couleur principale. Plutôt bleu, violet ou brun ? Une fois déterminée, on a déjà fait la moitié du travail. Ensuite, il s’agit d’appliquer une règle assez simple qui fait appel aux couleurs complémentaires : une fois associées, ces couleurs se neutralisent, comme par magie !

Pour les cernes à tendance bleutées : on privilégie les anti-cernes à nuances rosées et à base de pigments rouges (l’anti-cernesBeyond Perfecting Fond de Teint et Anti-cernes 2 en 1 de Clinique en teinte Linen s’y prêtera parfaitement.)
Pour les cernes à tendance violette, on choisit un anti-cernes beige, à base de pigments jaunes. Le Creamy Concealer Kit de Bobbi Brown assure dans ce domaine, il gomme les signes de fatigue et camoufle les cernes en deux temps, trois mouvements !

Et enfin, pour les cernes très marqués à tendances brunes on sélectionne uniquement les correcteurs à base de pigments orange (le Correcteur de Boho en teinte Beige doré vous ira à merveille.)

Une fois le bon sous-ton trouvé, on choisit une teinte légèrement plus claire que sa carnation pour mettre en valeur son regard et y apporter de la lumière.

Not sure what concealer formula to choose? Chat with a makeup artist on BobbiBrown.com for personalized advice. 📷 @bb_jp_sessou

Une publication partagée par Bobbi Brown Cosmetics (@bobbibrown) le

Le color correcting : qu’est-ce que c’est ?

C’est une technique tout droit venue des Etat-Unis qui utilise les couleurs complémentaires pour camoufler nos petites imperfections parfois trop visibles à notre goût. En quelques jeux de pigments, on obtient un teint lisse et éclatant : du orange/rouge pour camoufler les cernes bleutés, jaune pour les cernes violettes, vert pour camoufler les rougeurs, rose pour réveiller les peaux claires…

#2 Et pour la texture ?

Encore une fois ici, il est question de couleur. En effet les cernes bleutés sont considérés comme relativement légers. Dans ce cas, on choisira une texture plutôt fluide et fine comme un sérum. L’avantage c’est qu’il ne file pas entre les plis et ne marque pas les ridules du contour de l’oeil. Utilisez par exemple le Crayon Retouche de Paul & Joe, une baguette magique concentrée en huile de jojoba.
Pour les cernes prononcés tirant vers le violet ou même le brun, on privilégiera une crème ou même un stick à la texture plus épaisse qui assure une meilleure couvrance et une meilleure tenue (comme le Stick Anti-cernes de Clarins : après l’avoir essayé, vous ne voudrez plus le quitter.) Dans les deux cas, on essaye d’avoir la main légère, ça nous évitera d’avoir un effet “plâtré” pas vraiment coquet.

#3 Je l’applique comment ?

Pour un résultat vraiment naturel, on applique son anti-cernes avant d’apposer son fond de teint. Mais si ce que l’on recherche, c’est de la couvrance, alors on l’applique après.
Quoi qu’il arrive, avant toute chose, on hydrate correctement son visage et on applique un soin contour des yeux pour préparer à la pause du maquillage. Le Crème contour des yeux hydratante à l’avocat Eye Avocado de Kiehl’s hydrate et nourrit en douceur la zone délicate du contour des yeux. Un air frais et plus jeune en un clin d’oeil.
Complexée par vos cernes ? Le Correcteur Yeux Pigmentclar de La Roche-Posay atténue visiblement l’apparence des cernes bleus dus à une mauvaise circulation, et des cernes bruns liés à une surproduction de mélanine. Le petit plus ? Sa texture enrichie en pigments réflecteurs lumière qui illumine le regard en un clin d’oeil.
Gênée par vos poches ? Misez alors sur le Soin Yeux Substiane toujours de la Roche-Posay qui sera votre meilleur allié. Il aide le contour de l’œil à se restructurer et contribue à atténuer visiblement les poches.

Une fois son contour de l’oeil parfaitement hydraté, on dépose un peu d’anti-cernes par petites touches du coin interne de l’oeil jusqu’au coin externe. On estompe ensuite au doigt ou à l’aide d’une éponge à maquillage pour plus de couvrance. L’éponge à Maquillage Birchbox est une experte en la matière. Enfin pour une tenue à toute épreuve, on applique une poudre fine et légère.par exemple : Tinted « UN » Powder de RMS Beauty qui lisse et matifie le grain de peau.

Avec tous ces conseils, la mauvaise mine ne sera plus qu’un lointain souvenir.