Banc d’essai : les huiles capillaires

Les huiles pour cheveux, voilà l’antidote aux crinières raplapla, ternes ou abîmées. Leurs nombreuses vertus permettent souvent de voir des résultats très rapides, mais chacune possède des spécificités et points forts. Texture, application, effets : nous en avons mis cinq au banc d’essai.

Fanny de l’équipe Brands a testé l’Elixir Orofluido

Mes cheveux sont très épais et bouclés, en parfaite santé, et très peu abîmés. J’ai choisi cette huile pour ses effets contre les frisottis, un problème souvent rencontré par les filles aux cheveux frisés.
Sa première impression : J’ai trouvé le packaging très beau et pratique. La texture de l’huile est très agréable : facile à appliquer, avec une odeur légèrement ambrée.
Comment elle l’a utilisée : J’en ai déposé un peu dans le creux de ma main et j’ai passé mes doigts dans mes cheveux (pointes et longueurs uniquement) sur cheveux secs avant avant de dormir, pour la laisser faire effet toute la nuit. L’huile pénètre bien. Assez épaisse, elle n’est pas trop grasse.
Ce qu’elle a aimé : Le packaging, la facilité d’utilisation, et l’efficacité. Mes cheveux sont plus doux et brillants, et j’ai eu l’impression d’avoir moins de frisottis. Elle permet aussi de parfumer les cheveux avec son odeur ambrée. Le produit remplit ses promesses.
Ce qu’elle a moins aimé : je n’ai pas l’habitude de porter sur mes cheveux des odeurs aussi intenses, ça change un peu trop pour moi.

Camille de l’équipe Social Media a testé Protect & Oil, Beauty Protector

Mes cheveux sont souples, mais après les avoir décolorés pendant plus d’un an, ils sont devenus vraiment très abîmés et secs.
Sa première impression : Comme tous les produits Beauty Protector, l’odeur est sucrée : elle rappelle celle de la barbe à papa. Je l’adore. L’huile est assez épaisse et ne coule pas trop. Le produit est gras (no shit Sherlock, c’est de l’huile) mais pas désagréable.
Comment elle l’a utilisée : Sur cheveux secs, après l’étape du sèche-cheveux, et entre deux shampooings. J’en dépose une noisette au creux de ma main puis je frictionne mes longueurs. Je passe ensuite mes doigts dans mes cheveux pour déposer le produit sur les longueurs, puis un coup de brosse pour bien répartir.
Ce qu’elle a aimé : L’odeur, la texture, et l’effet sur les cheveux. Mes pointes sont moins sèches et plus douces. Mes cheveux paraissent moins abîmés, les frisottis disparaissent. 100% adopté, il est déjà commandé.
Ce qu’elle a moins aimé : Il faut faire bien attention à rester loin des racines pour ne pas risquer de graisser les cheveux au niveau du cuir chevelu.

Maureen de l’équipe Shop a testé Eight Hour Cream Huile Miracle Universelle, Elizabeth Arden

Mes cheveux sont souples, courts et normaux. J’ai choisi cette huile pour la marque que j’aime beaucoup, une valeur sûre.
Sa première impression : La senteur est délicate et florale, et le spray rend l’utilisation très agréable. L’huile est facile à doser, et on peut n’en mettre que peu.
Comment elle l’a utilisée : En masque sur mes pointes, et en ajoutant quelques sprays à mon shampoing habituel.
Ce qu’elle a aimé : Mes cheveux sont plus brillants, et surtout, cette huile ne laisse aucun fini gras. Elle est multifonction : je l’ai aussi utilisée sur le visage (super réconfortant en hiver, elle hydrate sans coller). En général, je n’utilise pas d’huile pour cheveux, pour ne pas les alourdir, mais utilisée en soin sur les pointes avant le sèche-cheveux, elle est top.
Ce qu’elle a moins aimé : L’utilisation sur cheveux secs. Mes cheveux ne sont pas abimés, ça a tendance à les alourdir.

Chloé de l’équipe Marketing a testé Intensive Hair Oil, SachaJuan

Mes cheveux sont épais, très secs et les pointes abimées. J’avais déjà testé les shampooings SachaJuan et ils sont vraiment bien, donc j’ai voulu essayer leur huile capilaire.
Sa première impression : Coup de foudre immédiat ! Le packaging est canon et pratique, le flacon-pompe délivre la juste quantité de produit. L’huile est un peu épaisse, mais pas visqueuse pour autant. L’odeur légère, est féminine : à mi-chemin entre un parfum fleuri et gourmand.
Comment elle l’a utilisée ? Je l’ai appliquée le matin après m’être coiffée au lisseur et le soir en soin avant de me coucher. Je prélève à chaque fois deux doses que je frotte entre mes mains puis j’applique sur les longueurs en insistant sur les pointes.
Ce qu’elle a aimé : Instantanément, les cheveux sont plus brillants, ils ont l’air plus sain. Mes pointes semblent aussi plus résistantes. Et le produit n’a pas graissé mes cheveux. Je suis particulièrement fan du packaging et de la texture.
Ce qu’elle a moins aimé : La présence de silicones … Mais c’est ce qui donne cet effet de cheveux impeccables immédiatement.

Marie de l’équipe Edito a testé Oi Oil, Davines

Mes cheveux sont fins et lisses, souvent électriques à cause des grosses écharpes que je porte souvent en hiver. J’ai choisi ce produit pour profiter des vertus de l’huile de roucou. Pas très connue, elle possède pourtant de nombreuses vertus.
Sa première impression : L’odeur est fraîche et le spray rend l’application très facile.
Comment elle l’a utilisée : J’ai appliqué une micro-dose de produit sur mes pointes, humides, en remontant très légèrement sur les longueurs, avant d’utiliser mon sèche-cheveux. J’ai aussi testé l’utilisation sur cheveux secs.
Ce qu’elle a aimé : J’ai trouvé que mes cheveux se démêlaient plus facilement. J’ai aussi vu moins de petits cheveux dressés sur le crâne, et l’effet “électricité statique” que je rencontre souvent a bien diminué. Mes cheveux étaient plus brillants… Et parfumés : l’odeur du produit tient dans les cheveux plusieurs heures après l’application.
Ce qu’elle a moins aimé : l’effet sur cheveux secs.