Vous êtes ici : Cheveux

Des cheveux bien protégés sous le soleil

Vacances et chaleur en vue, mieux vaut être parée pour affronter l’été. Soleil, sable, sel, chlore, vent, aucun répit pour nos cheveux. Il va falloir mettre le paquet ! Stéphane Cruzel, coiffeur à Paris, nous souffle les bonnes formules de soins à adopter cet été.

PROTÉGER SES CHEVEUX

« Au soleil, m’exposer un peu plus au soleil… » Oui, mais à une condition : que votre crinière n’en bave pas ! À la plage, protection obligatoire pour la peau comme les cheveux. On se tartine et on badigeonne, ou plutôt on pschitt ! Exit les huiles, sauf si elles contiennent une protection solaire comme l’Huile solaire, Institut Esthederm. On choisit son produit avec minutie et on l’emporte systématiquement avec soi à la plage. En crème avec la Crème solaire – mer – piscine, Hip, en gel ou en spray avec l’Energizing Multi-Protection, Spray de Beaver Professional, l’essentiel c’est de ne pas l’oublier. « Un peu comme une crème solaire, on l’applique un quart d’heure avant de s’exposer au soleil et on renouvelle l’application plusieurs fois dans la journée », insiste Stéphane Cruzel.

DÉMÊLER EN DOUCEUR SES LONGUEURS

Pendant que vous bullez sur votre serviette de bain, votre crinière en voit de belles et s’emmêle. Vent, sable et bains à répétition. Résultat ? Un vrai sac de nœuds qui fragilise les longueurs et les pointes parfois affaiblies. En vadrouille, on pense à s’attacher les cheveux en tresse ou à les nouer à l’aide d’un foulard. Coloration et soleil ne font pas bon ménage, on peut profiter de cet accessoire pour les protéger. De retour dans la salle de bain, on les démêle à l’aide d’une brosse Tangle Teezer, Aqua Splash ou d’un Peigne démêloir, ghd© à dents larges sur cheveux secs. « Toujours en partant des pointes pour éviter d’amasser tous les nœuds en coiffant de haut en bas », explique Stéphane Cruzel. Et on glisse dans sa trousse de toilette quelques Élastiques souples, Twistband pour ne pas risquer d’abîmer ses cheveux.

NETTOYER EN PROTÉGEANT SON CUIR CHEVELU

Pas question que vos jolies longueurs ne verdissent ou ne sèchent au soleil ! Alors, on prend l’habitude de rincer ses cheveux à l’eau claire après chaque baignade. « On peut même y ajouter une lotion au vinaigre qui agira comme un buvard pour un rinçage optimal », conseille le coiffeur. Après la plage, opération shampooing pour éliminer en douceur les résidus de sable, de sel, de chlore et de calcaire. On opte pour un Shampooing baume volumateur, Hei Poa ultra doux, qui sent bon l’été, pour répondre aux besoins des cheveux mis à mal par le régime mer/soleil. Si on a les cheveux secs ou très abîmés, on préfèrera la formule réparatrice Re.Store Kevin Murphy et pour les cheveux colorés, on s’assure une protection coloration avec le Shampooing Color Lock, Eugène Perma.

NOURRIR EN PROFONDEUR

Parce qu’en vacances on a le temps, on dorlote ses longueurs et on s’applique à les nourrir de l’intérieur pour combattre les effets desséchants des expositions au soleil. « Pour réparer la fibre capillaire, on laisse poser un peu plus longtemps son après-shampooing pour hydrater au maximum sa chevelure. On peut même y mélanger un peu de démêlant pour s’assurer des cheveux souples et faciles à démêler », explique Stéphane Cruzel. « Deux à trois fois par semaine, on badigeonne d’un masque régénérant, adapté à sa nature de cheveux, sur les mi-longueurs aux pointes », préconise le coiffeur. On peut les entourer d’une serviette chaude pour maximiser les effets et on laisse poser à minima 5 minutes. Si on a les cheveux très abimés, c’est tous les jours qu’on s’y colle. On garde à porté de main dans la salle de bains un trio masque/conditioner/démêlant, idéalement avec filtre UV en crème ou en spray !
À mettre dans sa valise :
Le Moisturizing & reparing conditioner, Parlor, hydratant et réparateur.
Le Masque nourissant, Amika renforce et régénère la fibre.
Le Masque Honey & Hibiscus Hair Reconstructor, John Master Organics revitalisant et nourrissant.
Le Baume démêlant douceur, Melvita, gaine et facilite le coiffage.
Le Calming conditioner – The Therapist, Evo, protège des UV et préserve la coloration.
Et parce qu’il n’y a pas que la cosmétique qui agit, on regarde aussi dans son assiette pour y mettre un max de vitamines B1, B6, B12 qui fortifient les racines et participent à la création de Kératine. On compose ses repas de haricots rouges, de fromage de chèvre et de saumon. On file en bord de mer pour se faire quelques huîtres, et s’il faut, on triche un peu avec une cure express Complexe Hydra Capillaire, D-Lab Nutricosmetics à glisser dans son sac à main.

SÉCHER AVEC PRÉCAUTION

« Un cheveu humide, c’est un cheveu fragile. Plus élastique, il risque la casse », note Stéphane Cruzel. Désintox de brushing, on laisse à la maison notre sèche-cheveux et notre lisseur chouchou. En échange ? Un tee-shirt ou une serviette microfibres feront l’affaire pour un séchage en douceur. On enroule ses cheveux pour les faire sécher, ou mieux, on les laisse à l’air libre.