Comment bien choisir son blush

Essentiel pour obtenir une bonne mine immédiate, le blush nécessite toutefois quelques connaissances. Textures, couleurs, comment trouver son indispensable ? Le point sur le fard à joues.

Le blush, c’est quoi ?

De l’anglais, «rougir ou rosir sous l’émotion », le blush vise à apporter une jolie coloration naturelle aux joues mais pas seulement ! Il réveille un fond de teint trop lisse, structure le visage et donne bonne mine. Comme la touche finale d’un makeup réussi, il doit être placé de façon qu’on ne devine pas sa présence. Ses autres atouts ? Il apporte de la lumière et dynamise les reliefs naturels du visage. Décliné sous différentes textures, le blush se choisit selon plusieurs critères : le fond de teint utilisé, la nature de la peau et l’effet désiré.

Une question de texture

En poudre : Le fard à joues en poudre, le plus courant, comme le The Baume Cheek Duo – Bronzer & Blush Duo, Ciaté London, est adapté à la plupart des fonds de teint. Décliné dans une multitude de teintes, il s’applique en effleurant les pommettes à l’aide du pinceau. En poudre, le blush peut accentuer les zones déshydratées. On le favorise si on n’a pas les joues très sèches.
En crème : Plus ou moins compact, c’est une version économique. Peu de matière pour un effet maximum ! Du bout des doigts ou à l’aide d’une éponge, il donne un effet glow sur la pommette. Le Blush Pop Ciaté London, facile à appliquer, ou le Blush Crème Golden Pink de Laura Mercier raviront même les pommettes les plus difficiles à maquiller. Très pratique, la Crème rouge cheek & lips, ModelCo, a été pensée pour les lèvres et les joues.
Liquide : Ses avantages ? Il convient à tous les types de peau et assure un rendu ultra naturel. Il est cependant à manier avec précaution. A l’aide d’un pinceau, on effleure le long de la pommette puis on estompe immédiatement du bout des doigts. Il faut réagir vite car le blush liquide, comme le Stainiac de theBalm® cosmetics, sèche très vite.
En baume : c’est la version pour les plus pressées. Les maladroites comme les expertes ne pourront plus se passer du 8-Hour Cheek Stain de So Susan. Ce baume hydratant en stick, si facile à appliquer, convient à tous les types de peaux. A base de cire d’abeille, il est waterproof et assure une longue tenue.

50 nuances de rose

Le choix de la teinte est primordial pour le rendu final. Mais comment s’y retrouver parmi la multitude de couleurs proposées ? Il existe plusieurs grandes catégories.
Rose : Pour les teints pâles comme foncés, le rose rehausse la carnation et imite la couleur naturelle du rougeoiement d’émotion des joues. Les peaux les plus claires le préfèrent pâle tandis que les peaux mates privilégient un rose plus franc.
Pêche : Encore une teinte qui correspond  à la plupart des teints puisqu’elle convient à des carnations tirant sur le jaune (majoritaires sous nos latitudes). Du plus clair au plus foncé, la couleur pêche du Blush, ModelCo, est douce et réchauffe le visage.
Les dorés : A éviter quand on est très pâle ou que l’on affiche quelques rougeurs, ces teintes sont parfaites pour sublimer un léger hâle et une peau sans imperfection.
Les prunes et les marrons Ces tonalités sont utiles pour sculpter le visage, elles s’accordent à des peaux mates voire très mates.
Le Fard à Joues, Paul & Joe, convient aux différentes teintes, carnations… Et humeurs !

Mat ou irisé ?

Avec le mat, comme le Fard à joues, Boho par exemple, vous serez certaine de ne pas vous tromper.
Les blushs irisés comme le Cindy Lou Manizer de theBalm® Cosmetics sont quant à eux parfaits pour apporter une touche de lumière sur le haut des joues et donner du relief à des pommettes peu saillantes.