Vous êtes ici : Visage

Coup d’éclat : les bons soins

Vous en avez assez d’afficher un teint terne et brouillé, une peau fatiguée et des pores dilatés ? En adoptant les bons soins, irradiez comme les plus grands tops. Les conseils de la dermatologue Isabelle Masson.

Fatigue, stress, tabac, pollution ou exposition au soleil sont la cause d’un teint terne ou brouillé. Particulièrement au printemps et à l’automne, notre peau mérite toutes nos attentions. Eliminer les cellules mortes, ôter l’excédent de sébum, resserrer les pores, stimuler la régénération de la peau et affiner son grain de peau sont des gestes essentiels pour retrouver de l’éclat. Mais comment s’y prendre ?

Une cure à domicile

L’idée est donc de rebooster l’épiderme. Pour cela, on opte pour une crème exfoliante (la Cleansing Crème d’Erborian par exemple) à base d’AHA, les acides α-hydroxylés dérivés des fruits, qui vont pénétrer la peau pour la régénérer grâce à leur action de peeling en douceur. Débarrassée de ces cellules mortes, stimulée, la peau revêt un nouvel éclat. Côté soins quotidiens, quel est l’ingrédient idéal pour stimuler la peau ? La vitamine C (que vous pouvez retrouver dans le Vitamin C Serum, Alpha-H). L’experte conseille d’appliquer une crème de jour qui en contient.

Enfin, dans les rayons cosmétiques, les soins coup d’éclat – crèmes ou masques (le When Snow Magic de When Mask notamment) – ne manquent pas ! Parmi eux, le Perfecteur de teint, Ren , le Mésolift Sérum, Lierac, ou le masque éclat Cattier vont devenir vos meilleurs alliés. On trouve aussi  la Solution + Eclat, Absolution, un sérum/base de maquillage, composé de 99 % d’ingrédients d’origine naturelle dont des peptides et des vitamines et de l’huile de framboisier, agit à la fois sur les signes de l’âge et sur l’éclat du teint en boostant le métabolisme cellulaire.

Rendez-vous chez le dermato

Trois possibilités s’offrent à vous :
Un peeling à base d’AHA pour en finir avec avec le teint brouillé, les pores dilatés et un grain de peau grossier et irrégulier. Les acides glycoliques associés à des acides salicyliques redonnent de l’éclat au teint en enlevant la couche de cellules mortes tout en boostant l’éclat de la peau. Une pose de 2 minutes suffit et vous pouvez retourner travailler juste après ! Pour un effet optimal, on prévoit en général 3 peelings à deux ou trois semaines d’intervalle.
L’association d’un peeling à des LED qui augmenteront son effet. Quand la peau est déshydratée et flétrie, le dermatologue peut compléter le soin en prodiguant des séances de mésothérapie, un traitement médical à base d’injections d’acide hyaluronique dans le derme qui défroissent la peau.
A plus long terme, la lumière pulsée permet d’homogénéiser le teint en agissant sur les rougeurs, les vaisseaux sanguins ou les taches brunes (une séance par mois pendant 4 mois).

On aide la nature avec les enlumineurs !

Une fois l’éclat de la peau retrouvé, on n’hésite pas à tricher grâce aux enlumineurs. Sous forme de poudre (Mary-Lou Manizer, theBalm® cosmetics), crayon (Crayon Illuminateur, Chella), crème (Pink Perfect Crème, Erborian) ou gels (All Over Glow, Jelly Pong Pong), ils déposent un halo de lumière sur les zones stratégiques du visage, pommettes, arête du nez ou front.

 

 

Article mis à jour le 14 octobre 2015