On vous éclaire sur le cruelty-free

Quand vient le sujet des cosmétiques cruelty-free, pas facile de s’y retrouver. Entre les nombreux logos existants, les différents discours lus et entendus, la confusion avec les cosmétiques bio, vegan,… On vous aide à faire le point sur vos produits chouchous.

B.A-BA du cruelty free

Les cosmétiques respectueux de l’environnement et surtout des animaux ont le vent en poupe et c’est une bonne nouvelle pour nos amies les bêtes !
Attention cependant, à ne pas faire de raccourcis. Un produit naturel ou bio n’est pas forcément cruelty-free, même si beaucoup de marques green ont tendance à systématiquement l’intégrer dans leur démarche.
Un cosmétique vegan ne contient aucun ingrédient d’origine animale : lait, miel, cire d’abeille… Mais peut être testé sur les animaux.
Un cosmétique cruelty-free, « sans cruauté » en français, n’a pas été testé sur les animaux et ce à aucun stade de sa fabrication. Mais il n’est pas forcément vegan et peut donc contenir des composants animaux (comme de la cire d’abeille dans un mascara par exemple).

La situation actuelle en France

Pour faire le point : depuis mars 2013, le Règlement cosmétique européen (N°1223/2009) interdit officiellement les tests animaux des produits finis et de leurs ingrédients en Europe. Cependant, cette loi est accompagnée d’une réglementation appelée “REACH” qui vise à déterminer les effets des ingrédients chimiques pour la santé et l’environnement. Quand une marque utilise certains nouveaux ingrédients sur de très grosses quantités (plus d’une tonne), la loi peut l’obliger à les tester sur les animaux, si elle ne parvient pas à prouver son innocuité par des tests alternatifs. Ce règlement estime en effet que les méthodes de test non-animales ne sont pas toujours suffisamment fiables pour détecter certains dangers pour la santé. Le développement de ces moyens alternatifs (notamment des peaux reconstituées à partir de cellules humaines) est donc le nerf de la guerre pour avancer sur ce terrain. La bonne nouvelle c’est que l’investissement pour les développer va grandissant.
À noter : certaines marques labellisées cruelty-free en France appartiennent à des grands groupes cosmétiques, mais vendent à d’autres pays comme la Chine qui autorisent les tests. À vous de voir donc, selon votre éthique si vous décidez de faire l’impasse sur une marque certifiée cruelty-free en France mais pas forcément à l’étranger. Ajoutons à cela que tous les produits et ingrédients testés sur les animaux avant 2013 continuent à être commercialisés. Ça, c’est pour la partie « petit casse-tête ».

Comment choisir ses cosmétiques cruelty free ?

Le réflexe à adopter le plus important si vous souhaitez checker vos produits préférés :
Reconnaître les labels présents sur les flacons. Le plus connu, le “Choose Cruelty Free” (CCF) avec un lapin pour emblème est international, indépendant et le plus sérieux sur le marché. Autres labels : “Cruelty Free and Vegan Peta” (toujours avec un petit lapin), “Cruelty Free Peta” et “Leaping Bunny”.
À retenir également : certaines marques n’ont pas de labels mais respectent leurs propres chartes dans lesquelles elles indiquent ne pas tester sur les animaux.
À vous de jouer pour identifier et passer au crible tous vos flacons et bouteilles !

Nos chouchous cruelty-free : tous les produits de la marque Aveda, fondée par un coiffeur écologiste dans l’âme, les produits de pro Davines respectueux de la nature, By Terry, Cattier, Ciaté, Clémence et Vivien, Dr Bronner’s, Egyptian Magic, Foréo, Honoré des Prés,… Pour ne citer qu’eux !