Vous êtes ici : Cheveux > Cheveux colorés

J’ai raté ma coloration, je fais quoi ?

Vous voyez rouge après votre couleur maison ? Inutile de vous ruer sur votre bonnet pour cacher les dégâts, il existe des solutions ! Les voici.

Enfilez votre blouse de chimiste en herbe, nous allons reprendre les bases de la coloration avec l’aide du coloriste Pierre Evangelisti.

La coloration, ça fonctionne comment ?
Le cheveu peut se métamorphoser sous l’effet d’un procédé chimique. Forme, couleur… Ne reste qu’à faire son choix.
Parlons pigments. Pour faire simple, la coloration chimique ouvre dans un premier temps les écailles du cheveu (la cuticule), éclaircit ensuite la couleur naturelle contenue dans son corps (le cortex) pour ensuite la remplacer par des pigments artificiels et refermer les écailles. Rien de compliqué vous dites ?

Quels sont les risques ?
Au rayon beauté, on retiendra que si le procédé de coloration semble simple sur la notice, les dérapages peuvent vite arriver. La couleur c’est un métier !
Retour sur les bancs de l’école. Le mélange de deux couleurs primaires donne une couleur secondaire. Pour exemple : Jaune + magenta = orange. Jusque là, tout le monde suit. Ça se complique quand on sait que les couleurs complémentaires se neutralisent… Le vert est opposé au rouge par exemple, et vient donc l’atténuer.
Pourquoi ce cours de chimie ? « Les résultats des colorations capillaires tiennent du même principe : la rencontre entre la couleur naturelle de vos cheveux et des pigments que vous leur superposez», expose notre expert. Pour éviter de frôler l’hystérie, vous avez tout intérêt à étudier le cercle chromatique qu’il faudra maîtriser telle une palette d’artiste pour obtenir la nuance souhaitée !

Comment rattraper les petits ratés ?
Vous n’êtes pas satisfaite de votre coloration maison ? Premier réflexe : courir chez votre coiffeur. Mais si vous avez l’âme d’une casse-cou, Pierre Evangelisti vient à votre secours.

Ma couleur est trop foncée
La puissance de l’oxydant n’était peut-être pas suffisante.
La solution de notre expert : Ne surtout pas faire une couleur plus claire par dessus ! Vous pouvez faire dégorger la couleur en utilisant sur les longueurs des shampooings anti-pelliculaires.
Recommandation : le shampooing Cleanshine Energizing de Keims

Ma couleur est trop claire
Le cheveu a été trop oxydé.
La solution de notre expert : Utilisez un produit de patine (en vente dans les boutiques de professionnels) un ou deux tons plus foncé.

Ma couleur est irrégulière
La chaleur en racines peut avoir activé le procédé chimique plus rapidement que sur les longueurs ou l’application a été faite approximativement.
La solution de notre expert : foncez d’un ton l’ensemble de la chevelure.

Ma couleur présente des reflets verts
Une base de jaune (blond) s’est mélangée avec une couleur à base de bleu (cendré) lorsque le cheveu a été foncé. Une réaction au chlore peut être en cause également.
La solution de notre expert : Il faut neutraliser le vert par un produit de patine rouge (mais risqué à faire soi-même !).

Ma couleur présente des reflets roux/orangés
Le fond d’éclaircissement (la couleur d’origine modifiée par l’oxydant) n’a pas été neutralisé et s’est superposé à la couleur.
La solution de notre expert : Utilisez une patine cendrée pour neutraliser le reflet.
Recommandation : le soin Blonde.Angel, KEVIN.MURPHY

Ma couleur a irrité mon cuir chevelu
Le produit est trop agressif.
La solution de notre expert : consultez immédiatement un dermato.
Recommandation : le shampooing Falky Itchy Scalp de Philip Kingsley

Mes cheveux sont extrêmement sensibilisés
L’excès de colorations coup sur coup peut être en cause.
La solution de notre expert : privilégiez des produits restructurants (et non pas seulement nourrissants) riches en protéines, lipides et céramides pour contrer l’effet de sécheresse.
Recommandation : le shampooing Keratin de CHI
N’oubliez pas que ces modifications chimiques altèrent la structure du cheveu et qu’il est important de bichonner votre attribut séduction avant et après chaque coloration!  Ordonnance produits pour cheveux colorés.

Les recommandations du coloriste
Être consciente de l’action de l’oxydant sur son cheveu
Garder en tête les bases du cercle chromatique
Faire attention aux réactions possibles avec les colorations antérieures
Privilégier les colorations ton sur ton ou les colorations à base d’huile
Respecter le temps de pause et les doses