Vous êtes ici : Cheveux > Coiffures

L’écaille de tortue est-elle le nouvel ombré ?

Au moment où nous commencions tout juste à intégrer le bronde dans notre vocabulaire capillaire, un nouveau terme vient de faire son apparition : l’écaille, ou plutôt écaille de tortue, la dernière tendance qu’on a pu apercevoir sur Jessica Alba ou encore Gisele Bündchen. Nous avons alors demandé au coloriste Jeff Chastain de nous en dire plus sur cette jolie coloration.

Si vous pensez que c’est une nouvelle version de l’ombré alliée à une nouvelle technique de balayage, c’est exact, mais en plus doux. “La différence est que pour une coloration écaille de tortue, vous devez d’abord assombrir votre couleur naturelle à l’aide d’un balayage léger pour lui faire gagner en intensité”, explique Jeff Chastain. “Ensuite, les touches de lumière sont ajoutées sur les pointes et le contour du visage, un peu plus haut que sur un ombré”.

Des nuances spécifiques

Alors que l’ombré est un dégradé progressif du sombre au plus clair, la coloration écaille joue avec des nuances spécifiques : caramel, miel, chocolat ou encore acajou.

“Les tons sont souvent plus chauds et plus dorés que ce que nous avons vu avec l’ombré”, explique le coloriste. Si vous voulez adopter la tendance écaille, vous pouvez montrer à votre coiffeur coloriste des photos récentes de Rosie Huntington-Whitley ou Khloe Kardashian qui ont le bon mélange des couleurs.

Un soin régulier

Même si cette coloration a un résultat naturel, elle nécessite cependant un entretien sérieux. “En réalité, comme la coloration est placée plus haut qu’avec un ombré hair, vos racines vont forcément apparaître”, explique notre expert. Si vous n’avez aucune envie d’entretenir souvent votre nouvelle coloration, demandez à votre coiffeur d’utiliser un gloss pour le processus d’obscurcissement, plutôt qu’une coloration semi-permanente ou permanente. Cela permettra que la couleur s’efface au fur et à mesure.