Peau grasse : les bons gestes à adopter

Vous pensez faire partie des 70 % des femmes à avoir la peau grasse et vous aimeriez que cela ne soit pas le cas ? Il suffit d’adopter les bons réflexes au quotidien et de connaître les bons produits à utiliser et ceux à éviter. Hydratation, nettoyage de peau, maquillage, on vous donne toutes les astuces pour dompter les imperfections et garder la peau nette.

Une peau grasse est une peau qui produit trop de sébum. Son film hydrolipidique – la couche supérieure et protectrice de l’épiderme – souffre d’un déséquilibre entre l’eau et les lipides. Toutes les parties du visage ne sont pas forcément concernées. « Souvent, cela touche la zone médiane, qu’on appelle aussi la zone T (front, nez et menton) ou bien les joues, ou encore parfois la totalité du visage », explique la dermatologue Marie-Pascale Baerh Galland. Brillances, imperfections et pores obstrués sont les conséquences de cette surproduction de corps gras. Si ce phénomène est généralement héréditaire, il peut aussi être causé par des troubles hormonaux et aggravés par le stress, la pollution ou encore le tabac et l’alcool.

En fonction de l’âge, les peaux grasses ne présentent pas tout à fait les mêmes caractéristiques. « A l’adolescence, beaucoup de jeunes femmes sont cernées par le phénomène pubertaire qui se stabilise une fois le système hormonal installé », explique la dermatologue Marie-Pascale Baerh Galland. Et si l’on ne peut pas lutter contre la nature, avec l’âge, on peut tout de même espérer voir sa peau grasse devenir mixte car passé 40 ans, la production de lipides diminue.

Comment bien entretenir une peau grasse ?

Bien que cela puisse paraître évident, il est important de bien nettoyer sa peau matin et soir à l’aide d’une lotion (par exemple la Lotion Douceur, Thermaliv ou L’Eau soir et matin, Absolution) ou d’un nettoyant doux (comme le Nettoyant Pureté, Absolution), au pH neutre et antibactérien, dont les textures plus asséchantes sont à privilégier.

Victime de bactéries dont la surproduction de sébum favorise le développement, la peau grasse demeure néanmoins sensible. Il est donc fortement déconseillé d’abuser des gommages trop agressifs qui vont stimuler la production de sébum. « Un décapage trop abrasif de la peau va endommager la couche cornée qui ne pourra plus jouer son rôle d’éponge et ainsi absorber le sébum », prévient le docteur Baerh Galland. Pour celles qui raffolent des gommages, utilisez une fois par semaine un produit doux comme le PoreDermabrasion de dr. brandt, il sera idéal pour désengorger les pores et réduit le grain de peau.

L’hydratation de la peau grasse est aussi une étape de la routine quotidienne à ne surtout pas négliger car une peau grasse peut être déshydratée. On boit suffisamment d’eau dans la journée et on choisit une crème adaptée. « On privilégiera des textures légères comme les gels (utilisez la Gelée Hydratante Icesource, Polaar), les lotions (comme la lotion Fluide Peel Efface, Sampar) et les émulsions plutôt que des crèmes ou des pommades, trop occlusives », conseille la dermatologue Isabelle Catoni. Souvent les crèmes (par exemple la Crème du Teint, Absolution) dédiées aux peaux grasses contiennent des principes actifs aux propriétés exfoliantes, asséchantes et matifiantes. Acides glycoliques, salicylique, de fruits, ou encore le zinc, sont vos meilleurs alliés.
On mise également sur un masque à l’argile (le masque à l’argile Verte, Cattier par exemple) hebdomadaire, qui est antibactérien et purifie les pores obstrués.
Pour ce qui est de venir à bout des imperfections, on évite de toucher ses boutons et on les assèche grâce à une solution appliquée localement (le Soin Acné et Boutons, Himalaya Herbals). « Et contre les points noirs et les microkystes le traitement le plus efficace reste le nettoyage de peau dermatologique pratiqué en cabinet par les dermatologues », conclut Isabelle Catoni.

« Il est déconseillé d’abuser des gommages trop agressifs qui vont stimuler la production de sébum. »

Comment choisir le bon maquillage ?

Commencez par adopter le bon réflexe en vous penchant sur la composition des produits. Fuyez tous les maquillages qui n’affichent pas les mentions « non comédogène » et « sans corps gras ».  Les comédons sont ces amas de sébum qui se logent dans les pores de la peau et favorisent l’épaississement de celle-ci.
Côté fond de teint, on choisit des textures absorbantes telles qu’une poudre compacte (comme la Poudre Libre Fixante, Laura Mercier) ou libre. Et même s’il on est tentée de camoufler les imperfections, attention au maquillage trop couvrant qui empêche la peau de respirer.
Autre réflexe : pour éviter la prolifération des bactéries, on nettoie ses pinceaux et ses éponges régulièrement avec du savon liquide.

Les bons tips du quotidien

Anti-brillance
Le truc ultra pratique à toujours avoir dans son sac : un paquet de feuilles matifiantes (utilisez les papiers matifiants, Paul&Joe). Elles absorbent instantanément l’excès de sébum et ça ne coûte pas cher !
Anti-imperfections
Vous n’avez pas de stick anti-imperfections (comme le Conceal-It Stick, Lord&Berry) sous la main ? Armez-vous d’un citron, un allié cosmétique naturel à ne pas négliger. Grâce à ses propriétés anti-bactériennes et astringentes, le jus de citron appliqué localement sur les boutons fera office de solution alcoolisée. On dit aussi que boire un citron pressé tous les matins à jeun, rend le teint plus lumineux. « On sait qu’on a la peau grasse lorsqu’elle est luisante, qu’elle brille », explique Isabelle Catoni.