À quelle fréquence se laver les cheveux ?

Entre les experts beauté qui condamnent les shampooings au quotidien et l’émergence de la tendance du no-poo, nous nous sommes interrogés sur nos habitudes concernant le lavage de cheveux. D’après la coiffeuse Kylee Heath, la fréquence à laquelle vous devez réaliser vos shampooings dépend de l’utilisation que vous faites des appareils chauffants, de votre type de cheveux et de votre utilisation des colorations (mèches, balayages…). Posez vous ces trois questions avant de vous ruer sur votre shampooing.

Le shampooing en fonction du type de cheveux

Pour Heath, si vous avez les cheveux bouclés, vous pouvez passer cinq jours sans vous les laver (il est aussi possible d’humidifier vos cheveux ou d’utiliser un après-shampooing (comme l’après shampooing Minu Conditioner de Davines), tout dépend de vous. Si vous souhaitez juste redonner un peu de fraîcheur à votre chevelure, utilisez un shampooing sec, par exemple le shampooing sec de Batiste.
Pour les cheveux normaux à fins, vous pouvez être amenée à les laver un jour sur deux (avec le shampooing Volume de SachaJuan qui fortifie la fibre capillaire), voire tous les jours pour éviter qu’ils ne soient trop gras – particulièrement pour celles qui portent une frange. Assurez-vous dans ce cas d’utiliser des bases lavantes douces (le shampooing ultra brillance de Hip est composé à 93% d’ingrédients d’origine naturelle) car elles évitent d’assécher votre chevelure. Finissez par appliquer un après-shampooing nourrissant (l’après-shampooing réparateur PRIVE nourrit la fibre capillaire en profondeur).

La bonne fréquence pour utiliser son lisseur

Quelque soit votre type de cheveux, si vous êtes accro à votre lisseur (le Styler® Gold Classic de GHD par exemple) ou autres appareils chauffants, espacez de quelques jours supplémentaires vos shampooings (le shampooing Young Again Wash de Kevin Murphy renforce l’élasticité des cheveux et protège les cheveux sensibilisés). Selon Heath, le bon compromis est un shampooing, par exemple le Cleanshine Energizing Shampoo de Keims, tous les 3 jours. En plus de ne pas utiliser votre sèche-cheveux et donc de laisser un peu de répit à votre crinière, ne pas la laver permettra de la réhydrater.
Pour prolonger la fraîcheur de vos cheveux jusqu’au prochain lavage, faites du shampooing sec Perk Up d’Amika votre nouvel ami.

Le shampooing quand on a les cheveux colorés

Décolorer et mécher vos cheveux rend vos follicules plus poreux, de ce fait, ils absorbent davantage d’huile et semblent moins gras, explique Heath. La plupart des filles aux cheveux colorés peuvent se permettre de rester deux à quatre jours sans passer par la case shampooing (si vous vous contentez de petites retouches entre chaque shampooing, gardez votre routine habituelle).
Lorsque vous faites votre shampooing (le Balance Shampoo de Herbalosophy nettoie sans abîmer le cuir chevelu), Heath recommande de les laver deux fois avec un shampooing enrichi en protéines pour éviter que les cheveux ne s’abîment trop. Si votre crinière demande davantage de soins, enduisez-la d’huile de coco la veille de votre shampooing, enfilez un bonnet de douche (ou enroulez votre tête dans du film) et laissez poser toute la nuit.

Article mis à jour le 04 janvier 2016