Vous êtes ici : Cheveux

Changement de saison : on prend soin de nos cheveux

Après le soleil, la mer, le sable, le chlore, place à l’automne et à des températures plus fraîches… Les cheveux ont été mis à rude épreuve et ont besoin d’un chouchoutage en règle. Pour préparer sa crinière au changement de saison, découvrez la marche à suivre.

Changer de shampooing (pour une version douce)

L’été, entre chaleur, plage et piscine, on a tendance à se laver beaucoup plus les cheveux, et souvent avec le même shampooing. Problème : à force d’être traités avec le même produit, les cheveux sont moins sensibles à ses propriétés. On troque donc notre shampooing classique pour un shampooing doux, tel que le Poil à Dégratter – Shampooing Ultra Doux d’Indemne moins agressif pour le cuir chevelu. Et on espace les shampooings ! Si vous avez les cheveux secs, un par semaine suffit. Si vos cheveux graissent rapidement, ne dépassez pas 2 à 3 lavages par semaine.

Aimer vos cheveux au naturel

Quand leur couleur a joliment patiné au soleil, c’est le moment d’assumer nos cheveux 100% naturels. Évitez laque, gel ou mousse coiffante, souvent asséchants pour le cuir chevelu et agressifs pour la fibre capillaire. L’idéal est de les laisser sécher à l’air libre. Si vous ne pouvez pas, pensez à utiliser un protecteur contre la chaleur tel que le Protect & Detangle, Beauty Protector. Abusez également des huiles comme l’Huile de Soin de Shaeri, pour apporter brillance et nutrition jusqu’aux pointes.

S’octroyer un rituel réparateur complet

Les masques ou baumes réparateurs sont les plus aptes à soigner les cheveux abîmés par l’été. Choisissez des formules riches, comme le Nutritive Masque Magistral de Kérastase, de beurre de karité ou encore d’oméga-3,6 et 9, comme dans le Masque Nourrissant, Amika. On les intègre à sa routine une à deux fois par semaine. Si vos cheveux sont au bout du rouleau, laissez agir toute la nuit (au lieu du temps indiqué sur le pot) pour régénérer et nourrir en profondeur. Vous pouvez également opter pour les huiles de soin, telles que l’Huile de jojoba, Melvita, à masser sur les longueurs et les pointes, sèches ou humides, avant d’aller dormir.

Nourrir ses cheveux de l’intérieur

Pour renforcer la fibre capillaire, rien de mieux que nourrir le cheveu de l’intérieur : durant trois mois, on adopte une cure de kératine, comme l’Absolu de Kératine de D-LAB. L’Absolu de Kératine redonne force et éclat aux cheveux, même les plus abîmés, en agissant de l’intérieur. Sa formule hautement concentrée en kératine naturelle, le ciment naturel du cheveu, nourrit et répare en profondeur la fibre capillaire.

S’octroyer un rituel de beauté capillaire complet à la rentrée

Les baumes réparateurs sont les plus aptes à soigner une chevelure abîmée. Il faut faire attention à les appliquer uniquement sur les longueurs en insistant sur les pointes afin de ne pas graisser les racines qui sécrètent plus de sébum en été. La pose du masque doit durer entre 15 et 20 minutes pour qu’il soit bien efficace, et s’utilise une à deux fois par semaine. On conseille des produits à base de beurre de karité, d’huile de palme ou encore de beurre de mangue. Ils réhydratent au maximum la chevelure et gainent la fibre capillaire.
On n’oublie pas non plus d’appliquer une huile de soin sans rinçage sur cheveux secs ou humides, avant d’aller se coucher. L’Huile L’Amandier Huile Corps et Cheveux de La Canopée fait très bien le travail. À base d’huile d’argan et d’huile de coton, c’est un concentré de douceur et d’efficacité pour les cheveux. À laisser poser la nuit pour que les huiles assouplissent la fibre capillaire. Plus faciles à coiffer, les cheveux sont aussi plus beaux.

Investir dans du bon matériel

Opter pour du matériel adéquat et de qualité va changer la vie de vos cheveux. On démêle avec un peigne comme le Peigne Démêloir, GHD, et on entretient avec une brosse en poils de sanglier, ou une brosse plate. On la passe délicatement dans les longueurs pour éviter de s’arracher les cheveux. C’est un geste important qui va permettre de se débarrasser des cellules mortes et d’activer la circulation sanguine. La Brosse Michel Mercier, mise au point pour que cessent les cris au moment du démêlage, fait le travail en douceur. Avec un modèle pour chaque type de cheveux, (fins, normaux, ou épais) les cheveux qui cassent ne sont qu’un lointain souvenir, et le cuir chevelu n’est plus fragilisé. On continue sur cette bonne lancée jusqu’à l’étape du séchage. Le Graal : le Sèche Cheveux ghd air de ghd. Sa technologie ionique exclusive rend les cheveux brillants, doux et sans frisottis, pour un résultat impeccable et brillant. Résultat : on ne se contente plus de sécher sa crinière, on l’entretient ! Côté lissage, on penche pour le Styler Platinium Noir, GHD : la chaleur est constante et grâce à l’alignement parfait des plaques, on peut lisser avec précision les cheveux courts et/ou fins.