Produit ajouté au panier

Vous êtes ici : Les coulisses

Comment réussir une manucure pop ?

Pour dynamiser un look, les nailistas ont un atout dans leur poche… La couleur ! On l’ose jusqu’au bout des ongles. Pour lesquelles opter ? Comment les porter ? Quelles erreurs éviter ? Isabelle, créatrice couleur auprès de Nailmatic nous fait partager son savoir.

Où puiser l’inspiration ?

C’est bien-sûr le pop art qui nourrit cette tendance, on se laisse inspirer par les couleurs et le graphisme. Des aplats de couleurs flash, des teintes électriques… On plonge dans l’univers des comics, et on pense à la série des oeuvres légendaires de Roy Lichtenstein.

A éviter : associer un make up pop à un dégradé !
Conseil : pour éviter un résultat kitch, optez pour des associations de deux couleurs par ongle, et quatre grand maximum par manucure complète.

Maîtriser la couleur

Quelles couleurs choisir ? On se laisser porter par des couleurs franches presque primaires, comme celles des Vernis Nailmatic, et on applique des aplats de couleurs.
Quels motifs ? On opte pour des formes graphiques comme le point, la rayure, l’éclair… Des motifs pop !

Les bonnes associations
– jaune et corail
– bleu et rouge / rose
– vert, jaune, bleu et rouge
– corail et fushia
– fuschia et vert
– mauve et noir

Avant, on pense bien à appliquer un base coat. Une fois la couleur appliquée, par touches ou en aplats, on pose un top coat pour en maximiser la tenue et la brillance, comme le Finition totale, Manucurist. L’alternative : le 2 en 1 base et topcoat, Granado.

Ce qu’on ose

Les couleurs pop : on adopte le Trio Viva Brazil, Nailmatic : des couleurs gourmandes et vitaminées qui vont permettre de laisser libre cours à notre imagination. Formulés avec de l’eau, les vernis Nailmatic sont tout doux pour les ongles et ne contiennent ni toluène, phtalate ou formaldéhyde.

Réaliser un dotting tool ! Ultra facile. Bourjois puis Dior en ont fait leur look d’été, c’est une façon très simple et accessible à toutes pour faire du nailart. Pas besoin d’outils particuliers. On se sert de la mine d’un stylo à bille usagé, ou d’une aiguille à tête ronde que l’on plante dans la gomme en haut d’un crayon. Ensuite, on dépose une goutte de vernis sur une feuille en papier, on trempe l’épingle ou la pointe du stylo, et on applique sur les ongles pour faire des pois.

La tendance : la version moderne c’est d’appliquer la couleur sur l’ongle nu ! Pour ça, on utilise des motifs comme des pois ou des triangles, après l’application d’un base coat.