Comment se croire en vacances quand on est au bureau

Ok, vos copines sont parties chiller sur les plages de Corse. Ok, vos collègues filent le parfait amour avec leur boyfriend à Mykonos pendant que vous, vous faites des têtes à têtes avec votre ordinateur. Mais nous on est là, on va vous faire rêver avec quelques conseils avisés pour faire comme si vous étiez en vacances même au bureau.

#1 On se laaaaache !

Qui dit été, dit bureaux presques déserts. YOLO ! On peut arriver à 11h et s’offrir une pause dej’ un peu (beaucoup) prolongée. Alors, on embarque crème solaire, parasol, glacière et lunettes de soleil et on file dans le parc le plus proche. Si on est en manque de playa, on télécharge une application qui regroupe tous les sons de la nature, on enfile ses écouteurs et on se laisse bercer par le doux son des mouettes.

#2 On se met en mode fraîcheur

Le matin, on choisit son haut de maillot de bain hawaien, une petite jupe fleurie, des tongs flashy et quand on arrive au boulot, on impose son stYle. Comme en été, on ne se prend pas la tête, on prend une mini bouée en forme de flamand rose et on y met sa bouteille d’eau (comprenez de rosé.) et on déambule dans les couloirs en lançant aux collègues naufragés “ça te dit un drink ?” Bah ouais, pourquoi on aurait pas le droit de s’habiller comme on veut ? Procrastiner et tailleur n’ont jamais fait bon ménage.

procrastiner-au-bureau

#3 On travaille son hâle de bomba latina

Un hâle doré, tellement sexy que nos copines parties dans le sud de la France vont en crever de jalousie. On se fait une petite cure d’autobronzant qu’on applique sur son corps de rêve tranquillement devant Plus belle la vie. Oubliez tout de suite vos aprioris, les autobronzants, ce n’est plus ce que c’était. Les marques et le teint carotte c’est FINI. Pour bien le choisir on clique ici.

#4 On fait plus de pauses que de compte rendus

La pause c’est LE moment le plus important de la journée. Alors on organise son planning et on refuse des réunions parce que vous comprenez, on est hyper chargé. À 10h pour boire un smoothie bien frais, à 11h pour prendre l’air, à 12h pour manger, à 15h pour s’offrir une glace italienne, à 16h pour aller boire un verre en terrasse. Et le tout avec son patron. Bah quoi ? Lui aussi est dans la même galère que vous.

procrastiner-au-boulot