Le strobing, qu’est-ce que c’est ?

De la lumière, de la lumière et encore de la lumière. Quand on veut obtenir une mine fraîche et radieuse, le truc, c’est travailler son teint pour lui apporter un maximum de lumière. Et ce « glow » a un nom : c’est le strobing, la tendance make up qui a conquis les adeptes de makeup parfait.

Strobing is the new contouring

Toujours pressée de s’initier aux nouvelles tendances beauté, Kim Kardashian, qui ne jurait pourtant que par le contouring, a elle aussi vite succombé à l’art du strobing. Et c’est tant mieux pour nous car cette technique est bien plus facile à maîtriser que celle qui l’a précédée. Si le contouring consistait à travailler les ombres pour mieux sculpter le visage, le strobing, lui, cherche à obtenir le même effet, mais par un savant jeu de lumière. Imperfections, rides et taches s’évanouissent, pour laisser la place à un teint plus éclatant que jamais, même après une courte nuit.

Strobing : mode d’emploi

Première étape : hydrater la peau. On commence par appliquer un soin qui apporte confort et souplesse à l’épiderme et qui servira de base de maquillage comme la Base de Maquillage Hydratante L, Paul & Joe ou le Soin du Visage Multi-actions Peaux Normales à Mixtes, Oolution.
On peut aussi opter pour une formulation riche en acide hyaluronique et en pigments réflecteurs de lumière, qui, en plus de lisser l’épiderme, illumine le teint (Hyaluronic Face Glow, By Terry ; Crème Premium Globale Jour Perle et Caviar, Institut Arnaud). Et pour celles qui voudraient un résultat impeccable tout en recherchant un effet no make up, on remplace le soin hydratant par une crème hydratante teintée illuminante pour un coup d’éclat waouh (BB Crème Eclat d’Or, MarcelleCrème Hydratante Teintée Illuminante SPF20, Laura Mercier ; Voile Illuminateur de Teint – BB Cream, Embryolisse) et un fini bien plus léger qu’avec du fond de teint.

Capter la lumière

Une fois la base de teint travaillée, c’est là que l’on rentre dans le vif du sujet. Munie d’un enlumineur, on en dépose quelques touches sur les zones bombées du visage : pommettes, centre du front, arête du nez, menton et arcade sourcilière, pour capter un maximum de lumière. On choisit une formule gel ou liquide (All Over Glow, Jelly Pong Pong ), que l’on applique à l’éponge, pour un rendu glowy parfait, avec son Beautyblender original single, Beautyblender.
Et pour les intuitives qui aiment travailler sans éponge ni pinceau, un enlumineur sous forme de stylo (Le Crayon Diffuseur de Lumière, Harcourt ; Illuminating Touch Pen, Paul & Joe) ou de fard (Highlighting Trio ModelCo ; Living Luminizer, RMS Beauty) sera un allié précieux, idéal aussi pour une retouche à tout moment de la journée.
Enfin, on termine avec une touche de brume hydratante comme la Brume Hydratation Intense, Sampar, qui fixera le maquillage et garantira un teint glowy et frais jusqu’au bout de la nuit.