Vous êtes ici : Les coulisses

Quelles couleurs me vont le mieux ?

Il y a les tendances de la saison, nos habitudes, mais aussi notre tempérament… Avec tout ça, comment savoir quelles sont les couleurs qui nous vont le mieux ? Nous avons posé la question à Caroline Simon, Conseillère en image personnelle et professionnelle, pour la société Essence d’image, qui nous a donné quelques pistes pour définir nos couleurs idéales.

Notre experte dresse un premier constat : “Les femmes se trompent rarement sur les couleurs qui leur vont (bonne nouvelle !), elles ont plutôt des doutes qui peuvent être liés à diverses éléments”, comme une éducation très marquée (« le rose c’est pour les gamines »), des croyances (« le rouge ne va pas aux rousses »), l’impact de la mode qui encense ou détruit une couleur, les erreurs d’achats (ça arrive à tout le monde !). Pour commencer l’expérience, il faut d’abord savoir de quoi on parle et bien définir ce qu’est une couleur grâce à quatre éléments.

 

Les caractéristiques des couleurs

La température : couleur chaude VS couleur froide (exemple : jaune moutarde versus jaune poussin)
La luminosité : clair ou obscur (correspond à la quantité de blanc ou de noir qui fait varier la teinte)
La pureté : couleur saturée, pure, très peu mélangée ou couleur diluée, estompée, nuancée
L’intensité : le degré de luminosité (clair ou foncé) et du support (renvoie ou absorbe la lumière)

 

Les observations physiques à recouper

La couleur des yeux
Avez-vous au centre, une étoile de couleur différente ? Des pépites jaunes ? Des stries ?  Un contour foncé ? Votre vert est-il vert-gris sapin (plutôt froid-estompé) ou vert et or transparent (chaud-intense) ? Certains yeux sont très présents et en fort contraste avec le blanc de l’œil, ce qui signe des yeux « bijoux » et appellent souvent des couleurs fortes (très présentes).

La couleur de la peau au naturel (démaquillée)
… et de préférence en hiver ou non bronzée. Si elle comporte des taches de rousseurs ou pas (les taches de rousseur sont un des éléments en faveur de tons “dorés”).

Le contraste entre ces couleurs
Est-ce que la couleur de l’iris est proche de celle des cheveux ? Est-ce qu’au contraire, la carnation est foncée et les cheveux clairs ?

 

Quelques questions à se poser pour savoir bien choisir

Votre préférence va-t-elle plutôt aux bijoux en argent (froid) ou en or (chaud) ?
Entre un rouge à lèvres rouge-oranger (chaud) et un autre framboise (froid), lequel préférez-vous sur vous ?
Vos coloris naturels sont-ils plutôt contrastés (couleurs plus vives) ou doux et harmonieux (couleurs plus douces)? Globalement clairs, moyennement clairs ou foncés ?
Vous êtes d’un tempérament plutôt affirmé et présent (couleurs fortes) ou doux et réservé (couleurs plus douces) ?
Votre style vestimentaire est discret et raffiné (couleurs neutres), ou plutôt excentrique (couleurs qui flashent ou sortent de l’ordinaire) ?
Vous préférez porter un manteau chocolat (chaud), kaki (chaud), bleu nuit (froid) ou anthracite (froid) ?

 

Pour être sûre de ne pas se tromper

D’une manière générale, lorsqu’une couleur vous va, elle donne naturellement bonne mine, estompe les marques de fatigue et les petits défauts de la peau. En revanche, une couleur inadaptée proche du visage creuse les traits, accentue cernes. A vous de faire le test en portant différentes couleurs.
Une couleur qui convient est en harmonie avec les couleurs naturelles et on passe du visage au tissu du vêtement sans heurt. L’un ne domine pas l’autre.

Définir sa palette de couleurs demande donc de tenir compte d’un ensemble de critères. C’est la combinaison de toutes ces observations et bien d’autres qui donneront un résultat fiable, valorisant et personnalisé !