Les bienfaits de l’eau thermale

Utilisée seule ou dans un soin visage, l’eau thermale est un véritable trésor pour l’épiderme. Considérée comme un actif à part entière, elle est particulièrement recommandée pour les peaux sensibles, atopiques et intolérentes. On vous en dit un peu plus sur cette eau bienfaitrice. 

Que veut dire eau thermale ?

Le nom « eau thermale » est défini par l’article 2 du décret n°89-369 du 6 juin 1989. Pour faire court, est appelée eau thermale une eau dont les caractéristiques apportent des propriétés favorables à la santé. D’origine souterraine, donc à l’abri de tout risque de pollution, elle ressurgit à la surface sous forme de source thermale avec des teneurs plus ou moins fortes en minéraux et oligo-éléments notamment.
En principe alors, une eau thermale répond à 4 critères : un aspect naturel (pureté originelle), une composition spécifique, une constance de la composition et des propriétés favorables à la santé.

Quelles sont les propriétés de l’eau thermale ?

Outre son effet rafraîchissant immédiat (on adore en utiliser pour parfaire le démaquillage et on garde toujours un format de poche dans notre sac en ville ou à la plage), les études cliniques ont prouvé les vertus médicales des eaux thermales : antirhumatismales, elles s’utilisent aussi dans les cas de problèmes respiratoires ou digestifs ainsi que pour les intolérances cutanées. Selon les eaux (plus ou moins minéralisées, sulfurées, présence de zinc, sélénium, cuivre, etc), elles auront des actions protectrices (celles contenant du sélénium par exemple), et seront bénéfiques sur les cas d’eczéma, les irritations et rougeurs quotidiennes, la cicatrisation et les coups de soleil, afin d’apaiser immédiatement et traiter en douceur.

L’eau thermale sous quelles formes ?

En cures d’abord, dans ce cas de figure, l’eau thermale se boit mais est aussi utilisée dans des bains. On parle alors des fameuses cures thermales, à s’octroyer de temps à autres pour faire du bien à sa peau et à son corps.
Sur la peau, l’eau thermale se présente sous formes de soins topiques tels que les crèmes de jour, lait démaquillant (comme le Lait démaquillant douceur, Thermaliv par exemple), sérum, soin visage, etc où elle est intégrée. Le but ? Combiner ses actions à apaisantes à d’autres agents pour un soin efficace et ultra-tolérant.
Enfin sous la forme du brumisateur, comme le Spray d’eau thermale, Avène, celui dont on a sans doute le plus l’habitude, qui contient à son échelle également, des propriétés capables de calmer les peaux les plus sensibles.
Son utilisation optimale et pratique serait alors dès qu’une surchauffe cutanée se fait sentir. Et comme elle convient même aux peaux les plus atopiques, on peut en utiliser sur le visage et le corps autant de fois qu’on le souhaite. Bref, une eau à consommer SANS modération !