Mariage : tous nos conseils

Mariage : tout pour être prête le jour J

Dossier-mariage-cover

Sommaire

sommaire (1)

10 choses à ne pas oublier pour son mariage

le-bon-timing

Le bon timing : un an pour tout gérer

Le bon timing : un an pour tout gérer

« Veux-tu m’épouser ? » De ces 4 petits mots va découler une année riche en émotions. Pas facile d’organiser un mariage ! Que l’on fasse appel à un wedding-planner ou pas, il y a mille et une choses à ne pas oublier pour que le plus beau jour de notre vie ne vire pas au cauchemar. Rétro-planning avec l’agence Histoires d’envies pour faire le grand saut sans stress.

> Et pour vous aider à tout préparer à l’heure, c’est ici.

Le bon timing : un an pour tout gérer

Le bon timing : un an pour tout gérer

J – 12 mois

– Nous voilà fiancés ! Il est temps d’annoncer la bonne nouvelle à nos proches, la famille et les amis.
– C’est aussi le moment de fixer la date, de réserver le lieu de la cérémonie et de définir le budget du mariage.
– Pour que tout soit parfait, on va à la rencontre des différents prestataires pour choisir le traiteur.
– S’il s’agit d’un mariage religieux, il va falloir réserver l’officiant de la cérémonie.
– Si on le veut, on contacte une agence de wedding-planners.

Et pour être la plus belle :
– En future mariée, on fait les premiers repérages pour sa robe.
Quelques rondeurs qu’on aimerait effacer ? On rééquilibre son alimentation en douceur.
– On rêve d’un magnifique chignon pour le grand jour ? C’est le moment de commencer à faire pousser ses cheveux. Et si on leur donnait un coup de pouce ? On investit dans des compléments alimentaires !

Le bon timing : un an pour tout gérer

Le bon timing : un an pour tout gérer

J – 6 mois

– Il est l’heure de contacter la mairie pour la cérémonie civile.
– Photographe, fleuriste, DJ ou orchestre… On part à la rencontre des différents prestataires qui rendront le mariage unique.
– On se lance dans la conception des faire-part.
– En collaboration avec le traiteur, on élabore le menu et imagine la pièce montée. Bonne dégustation !
– On réfléchit déjà à notre voyage de noces. Où et quand convolera-t-on en lune de miel ?
– Les futurs époux choisissent leurs témoins et les tenues des membres du cortège.

Et pour être la plus belle :
– On fait son choix définitif de la robe. La couturière réalise les retouches après mesures.
– On déniche le professionnel qui réalisera la coiffure et le maquillage de nos rêves. Pour cela, on fouille sur internet ou on se renseigne auprès de ses amies.
– On trouve nos bras un peu flasques pour le bustier de la robe ? Des gambettes pas assez musclées ? On se met à faire du sport de manière régulière et en augmentant peu à peu le rythme.

J – 4 mois

– Coté administratif, on pense à la rédaction et au dépôt du Dossier Civil pour le contrat de mariage. Les futurs époux doivent se présenter au bureau d’état civil de la mairie avec un dossier complet. Parmi les documents demandés, un acte de naissance daté de moins de 3 mois, une pièce d’identité ou encore un justificatif de domicile.
– On envoie les faire-part aux invités et on dépose sa liste de mariage, pourquoi pas en ligne ? On vous conseille Zankyou.
– On achète ou confectionne les cadeaux – pochons de dragées, mini bouquets de fleurs ou goodies souvenirs – qui seront offerts aux convives.
– Pour une nuit de noce ultra-romantique, on réserve une chambre dans un cadre idyllique.
– Les futurs époux achètent leurs alliances.

Et pour être la plus belle :
– La future mariée finalise sa tenue en achetant ses accessoires (voile, bijoux, lingerie, chaussures…
– On prend rendez-vous chez le coiffeur-maquilleur pour faire un premier test avec la robe et les accessoires.

 

J – 2 mois

– Parmi les devoirs des futurs mariés, les amoureux doivent se soumettre à la visite prénuptiale, une série d’analyses pour prévenir certaines complications si on veut avoir des enfants.

Et pour être la plus belle :
On se trouve un peu pâlote ? Et si on testait un autobronzant pour afficher une mine radieuse le jour J ?

J – 1 mois

– Trois semaines avant la date du mariage, on prévient la mairie pour la publication des bans.
– On recontacte tous les prestataires pour une piqûre de rappel du planning.
– On vérifie une dernière fois le menu et on élabore le plan de table.
-On achète le livre d’or pour le mariage.

Je serai la plus belle :
– En star de la journée, on effectue les derniers essayages pour que tout soit parfait.
– On pense à « faire » ses chaussures en les portant régulièrement avant le grand jour.
– Si on a décidé de faire soi-même sa coiffure et son maquillage, on commence à s’entrainer régulièrement à réaliser la mise en beauté pour éviter les mauvaises surprises le jour J.
-Pour un regard de vamp, on entame un soin stimulant la pousse des cils.

 

J- 2 semaines

– On confirme la liste définitive des invités au traiteur.
– On règle les derniers détails avec le fleuriste, le photographe, le DJ ou l’orchestre.
– On écrit ses voeux de mariage ou le discours que l’on prononcera lors de la cérémonie.

Et pour être la plus belle :
-C’est le moment de passer chez le coiffeur pour faire sa coloration. On s’offre aussi un soin, un après-shampooing brillance, pour la garder impeccable jusqu’au grand Jour.

J – 1 semaine

– On vérifie que tout est bien calé pour le voyage de noces.
– On accueille les premiers invités, ceux qui viennent de loin.
– On prépare les alliances et la trousse de beauté pour le jour J.

Et pour être la plus belle :
– On se chouchoute ! On prend rendez-vous en institut pour se faire une beauté : gommage, soins du visage et corps.
– On se détend en se prélassant au spa. On fait quelques longueurs pour dénouer les muscles puis on termine par une pause au jacuzzi.
– On passe voir notre esthéticienne préférée pour une séance d’épilation complète. Sourcils, gambettes, aisselles, maillot…
-Pour une peau veloutée, on pense à bien hydrater son corps chaque jour avec un soin adapté.

 

J – 1 jour

– On relit ses voeux de mariage à l’oral devant une amie ou seule devant le miroir.

Et pour être la plus belle : 
– On évite de tester un nouveau produit ou d’appliquer un autobronzant à la veille de la cérémonie, pour éviter les mauvaises surprises comme les allergies ou les traces disgracieuses.
– On mange sainement, de préférence des fruits et de légumes. On bannit poissons crus ou autres fruits de mer qui pourraient nous rendre malade. Idem pour la charcuterie ou le chocolat qui pourraient entrainer l’apparition de boutons.
– Stressée du gros bouton sur le nez, justement ? Zen, on souffle ! Matin et soir, on se nettoie le visage avec un démaquillant avant d’appliquer une lotion pour le visage. On finit par son soin hydratant habituel.

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10-choses

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

Les préparatifs d’un mariage, c’est un peu comme l’arrivée d’un bébé : les futurs mariés ont beau nous affirmer, l’œil cerné et le sourire un peu forcé, que ce n’est « que du bonheur », on a parfois du mal à y croire. Et pourtant, c’est vrai… à condition de s’armer d’un bon anticernes et de précieux conseils. Voici ceux de la blogueuse et ex-future mariée du blog La Fiancée du Panda !

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

1. Planez (un peu)

Vous venez à peine d’annoncer la bonne nouvelle, et vous êtes encore sur votre joli nuage en barbe à papa… dont tout le monde s’empresse de vous faire descendre : « c’est pour quand ? », « vous vous mariez où ? », « il va falloir se dépêcher, hein, les meilleures salles sont déjà prises ! ». Stooop ! Prenez un peu de temps – quelques jours, quelques semaines – pour continuer à rêver un peu, et à imaginer les contours de votre journée à deux sans rentrer dans les détails matériels… Le moment d’ajuster vos envies à la réalité arrivera bien assez vite. Profitez de votre petit nuage encore un peu !

2. (S’)Inspirez

Les blogs et magazines mariage sont bien sûr une formidable source d’inspiration, mais aussi les costumes d’un film, une couleur, la décoration d’un salon de thé… Notez tout : si l’Internet mondial a changé la vie des brides-to-be, on n’a rien inventé de mieux que le carnet pour rassembler idées, inspirations et contacts. Le candidat idéal tient dans votre sac et n’est ni trop petit – vous l’auriez rempli en deux secondes – ni trop épais – pour ne pas risquer la scoliose.

 

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

3. Expirez

Après avoir accumulé – plus ou moins frénétiquement – inspirations et bonnes idées, faites une pause. Quelques jours, quelques semaines : l’idée est de laisser décanter pour avoir les idées plus claires sur ce dont vous avez réellement envie. Un mariage réussi, c’est avant tout celui qui vous ressemble.

4. Faites front commun

Une règle d’or, on ne prend pas de décision sans en avoir parlé avec l’autre au préalable. Pour éviter les disputes du genre « mais pourquoi tu as dit à ta mère qu’elle pouvait inviter tout son club de plongée sous-marine ?! », la réponse diplomatiquement correcte à toute demande émanant de la famille ou des amis est donc : « j’en parle avec mon/ma fiancé(e), et je reviens vers toi ».

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

5. Faites vos comptes

Soyons honnêtes, personne n’aime s’occuper du budget de son mariage… mais c’est pourtant indispensable pour ne pas exploser votre enveloppe en moins de temps qu’il ne faut pour pour dire wedding cake. Excel et Google docs seront vos deux meilleurs amis pour les mois à venir. Pas glamour, mais toujours plus que de devoir s’endetter pour payer le traiteur.

6. N’hésitez pas à négocier

On n’y pense pas forcément, et ce n’est pas vraiment dans notre culture… pourtant, tout se négocie, en particulier dans le domaine du mariage où les prestataires ont une légère tendance à gonfler les prix ! Demander un geste commerçant à votre traiteur avant de lui signer le plus gros chèque de votre vie n’a rien de honteux. Pas besoin de se muer en marchand de tapis, il suffit de poser la question. Au pire, il refuse !

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

7. Less is more

le DIY (Do It Yourself) n’est pas votre truc, vous avez un petit budget, peu de temps à consacrer à vos préparatifs, voire les trois à la fois ? Faites simple côté déco ! Des fleurs blanches, une ribambelle de bougies Ikea feront un maximum d’effet pour un minimum d’effort. Deux mots d’ordre : simplicité et accumulation. Deux bougies perdues sur une table, c’est cheap, un chemin de table illuminé, c’est chic.

8. Investissez dans un bon photographe

oui, c’est un budget. Et oui, votre père trouvera cela « délirant de mettre autant d’argent là-dedans alors que Tonton Roger a un super reflex ». Ok, mais Tonton Roger n’est pas un professionnel, habitué à gérer les conditions de lumière difficiles, le mouvement, le témoin qui déboule dans le champ au moment crucial. Réfléchissez : avez-vous envie que le seul souvenir du moment où vous avez dit « oui », ce soit une rangée de derrières (tout le monde s’est levé à l’improviste pour vous applaudir, sauf Tonton Roger) ? Non ? Alors faites-vous un beau cadeau – quitte à le mettre sur votre liste si vous êtes short côté budget -, et offrez-vous les services d’un bon photographe. Vous allez les garder toute votre vie, alors l’investissement vaut le coup, vous ne croyez pas ?

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

10 choses à ne pas oublier quand on prépare son mariage

9. Ne vous mettez pas la pression

Les blogs mariage sont une source infinie d’inspiration, mais les mariages magnifiques qui y sont présentés mettent la barre très haut : déco aux petits oignons, mariés rayonnants, photos canons… On a vite fait de se mettre la pression. Gardez en tête qu’un bon photographe fait une énorme différence (cf ci-dessus), et que vous ne verrez jamais la pelleteuse garée à deux mètres de l’adorable petite mairie. Plus important : est-ce qu’être publié sur un blog fait partie des objectifs de votre mariage ? Si oui (et c’est tout à fait respectable), vous savez ce qu’il vous reste à faire, mais ne perdez pas de vue que ce n’est pas non plus le but principal. Et si la réponse est non… détendez-vous !

10. Relativisez

Oui, on ne se marie (en principe) qu’une fois. Et oui, c’est votre journée. Mais justement, ce n’est qu’une journée ! Alors lorsque Belle-Maman commence à vous courir sur le haricot avec son pliage de serviette cygne – « on a toujours fait comme ça dans la famille » – respirez un bon coup, et demandez-vous : est-ce que je m’en souviendrais encore dans dix ans ? Sachez lâcher du lest sur les petites détails pour vous concentrer sur ce qui compte vraiment à vos yeux.
Même si je suis la première à m’extasier dans les beaux mariages que je vois tous les jours – blogueuse mariage, ce n’est pas une sinécure ! – j’aimerais juste vous rappeler ceci : l’essentiel est de passer une belle journée entouré(e) de ses proches pour dire « oui » à celui ou celle qu’on aime. Le plus bel accessoire de beauté pour votre mariage, cela reste un sourire rayonnant…

Dans ma robe je serai la plus belle

belle

Dans ma robe je serai la plus belle

Dans ma robe je serai la plus belle

Souvent depuis qu’on est petite, on s’imagine en robe blanche et on a une idée précise de ce que l’on voudrait. Mais est-ce que ce que l’on aime nous met vraiment en valeur ? Quelles sont les tenues qui conviennent le mieux à notre attitude et notre physique ? Lorafolk, créatrice de robes de mariée nous donne ses bons conseils morpho pour être vraiment la plus belle le jour J.

Dans ma robe je serai la plus belle

Dans ma robe je serai la plus belle

Quelle robe choisir si vous avez :

Des épaules carrées

Lorsque l’on a les épaules carrées, je conseille plutôt d’opter pour une robe sans manches ou des manches avec une découpe raglan afin d’arrondir la ligne.

De petites épaules

A l’inverse pour de petites épaules, mettez du volume avec des mancherons ou des fronces par exemple afin de créer une carrure.

Des hanches larges

Ne mettez pas votre ligne en valeur. Il faut plutôt opter pour une taille haute ou empire qui allongera la silhouette en donnant l’impression de gommer les hanches. Eviter surtout les fronces qui ajoutent du volume. N’hésitez pas également à privilégier les talons hauts.

De petites fesses

N’hésitez à choisir un modèle de robe avec un jupon travaillé avec des plis ou des fronces de manière à redonner du volume et au contraire restez plus sobre en haut de la robe afin d’équilibrer la silhouette.

 

Dans ma robe je serai la plus belle

Dans ma robe je serai la plus belle

Une morphologie en X

Pour une silhouette en X, toutes les formes robes sont adaptées, cette silhouette est la plus facile à habiller.

Une morphologie en O

Privilégiez la taille empire afin de masquer le petit ventre.

Une morphologie en I

Marquez la taille dans son creux afin de donner une illusion de taille et de rééquilibrer la silhouette.

Dans ma robe je serai la plus belle

Dans ma robe je serai la plus belle

A qui vont ces robes ?

La robe bustier

La robe bustier convient aux femmes qui n’ont pas de larges épaules et surtout pas trop de poitrine.

La robe courte

Ce type de robe convient aux femmes qui n’ont pas de complexes avec leurs jambes tout simplement avec des talons de préférences pour celles qui n’ont pas de longues jambes.

La robe meringue

Les robes meringues sont plutôt adaptées aux femmes rondes qui souhaitent se cacher dans du tissu volumineux.

La robe en satin

Les robes en satin sont plutôt pour les femmes fines. Cette matière a tendance à faire ressortir les rondeurs de par sa brillance.

Un mariage green

Dossier-mariage-green

Un mariage green

Un mariage green

Même le jour de son mariage, on peut faire attention à la planète et organiser des noces qui ressemblent à son mode de vie. Marina Marcout, auteur de Organiser son mariage vert, éditions Eyrolles, répond à toutes nos questions pour dire oui en green.

Un mariage green

Un mariage green

Les principes fondamentaux du mariage green :

1° Choisir un lieu de mariage eco-friendly. Attention : pas forcément une salle en plein milieu de la nature ! Mais plutôt un lieu qui ne nécessite pas trop de déplacements, (en avion/ en voiture) pour les convives et les prestataires ( traiteur, Dj, livreur de matériel…). C’est ainsi qu’on réduira les émissions de CO2. Un mariage au cœur de Paris peut être plus « green » qu’une réception dans un gîte rural en plein cœur d’une étendue de verdure. Choisir une salle/ un hôtel qui affiche une politique eco-responsable est bien évidemment une option qui simplifie la vie. Et ces établissements sont de plus en plus nombreux partout en France.

Réduire le nombre d’invités en privilégiant ses plus proches = nombreux avantages ! Mariage plus économique et authentique et forcément moins d’émissions de carbone ( transports, production des repas…)

Lutter contre le gaspillage sous toutes ses formes. Par exemple, ne pas commander plus de nourriture que nécessaire. Les restes non consommés sont quasiment toujours jetés !

Un mariage green

Un mariage green

Comment gagner facilement des points côté écolo pendant l’organisation ?

Avec la papeterie : pas de carton-réponse, pas de menus individuels sur du papier ( une grande ardoise, comme au bistro, par table fait très bien l’affaire), pas de marque-place en papier mais éventuellement indiqués sur des mini-ardoises qui pourront être récupérées ou le nom écrit à l’encre alimentaire sur les assiettes.

On pensera aussi à utiliser des véritables assiettes, verres,serviettes. Non seulement c’est plus élégant que de la vaisselle en plastique ou en papier mais c’est évidemment plus écologique.

Ne pas hésiter à faire appel à son ingéniosité. On optera pour une déco verte et recyclée en détournant certains objets : des pots de yaourt en verre en guise de photophores, des rideaux pour habiller la table du buffet, les guirlandes de Noël (Led) illumineront la salle, les boules de Noël monochromes remplaceront avec originalité les fleurs coupées ( pas du tout sympas avec la planète puisqu’elles viennent souvent de très, très loin !) dans les vases…

Et surtout, on évite certaines extravagances très méchantes avec l’environnement : arrivée des mariés en hélicoptère, scooter des mers/ feux d’artifices ( sauf s’ils sont certifiés eco friendly mais c’est très rare), lâcher de papillons ( souvent des larves commandées en Asie qui meurent par centaines avant d’arriver et qui perturbent notre écosystème.

 

 

Un mariage green

Un mariage green

Des astuces anti CO2 :

L’idéal étant de trouver un lieu de réception le plus proche du lieu de résidence de la majorité des invités mais cela n’est pas toujours possible.

On encourage donc ses convives à prendre le train ( le moyen de transport le plus green) ou surtout à pratiquer le co-voiturage. Grâce aux réseaux sociaux ou à son fameux blog spécial Jour J, ils se mettent en relation et s’organisent entre eux pour partager voitures et frais de voyages.

Les futurs époux penseront aussi à réduire les distances entre gare et lieux de mariage et lieux de cérémonie (mairie, cérémonie religieuse) et salle de réception) pour éviter les déplacements.

 

Un mariage green

Un mariage green

Et pour la robe et le costume de monsieur :

Pour la mariée, plusieurs options :

– Location de sa robe ( si, si !). Elle pourra ainsi s’offrir une robe de grand couturier le temps d’une journée.
– Achat ou emprunt d’une robe vintage ou d’occasion ( une autre façon de recycler)
– Confection d’une robe en tissu bio ou issu du commerce équitable ( une autre manière d’être eco-friendly).
– Pour les accessoires (gants, voile, bijoux, sac…) : emprunter à ses proches, valoriser le collier de perles de son arrière grand-mère…

Pour le marié :

– Location d’un costume tradi + accessoires ( jaquette, haut de forme, chaussures…)
– Up grader son costume habituel en s’offrant juste un gilet, foulard et cravate en soie bio.

Un mariage green

Un mariage green

Un repas écolo :

Pour l’aspect green : favoriser les denrées bio ( vin et champagne compris), issues du commerce équitable ou produites localement. Faire aussi appel aux commerces de bouche, aux producteurs du coin afin de faire fonctionner l’économie locale. Cela n’implique pas pour autant un énorme budget. Le bio est devenu bien plus accessible qu’avant.
On peut aussi se concentrer uniquement sur les desserts ou l’entrée.
A savoir : un buffet est moins eco-friendly qu’un repas avec plats uniques. Il y a souvent beaucoup de gâchis… Un ennemi des amoureux de la planète.

Maquillage et coiffure

tutos (1)

Envie de voyage

Dossier-mariage-voyage

Après la fête c’est souvent le moment de s’accorder quelques jours hors du commun. Soleil, montagne, farniente ou aventure… Organisez un voyage en fonction de votre tempérament et de vos envies du moment. Khlauda Mollard du blog upupup nous donne quelques idées pour se décider sur une destination.

La où il faut aller pour abuser du farniente :

Je conseillerai des villes côtières où l’on peut se promener à pied et à vélo. En général, deux atmosphères se mélangent : l’énergie de la ville et celle de la mer ou l’océan. Et pour faire une jolie balade à vélo, entre Venice Beach et Santa Monica à Los Angeles, c’est idéal pour slalomer entre les filles à rollers et les skaters en longeant l’océan Pacifique.

Les destinations les plus adaptées aux petits budgets :

L’Espagne et ses îles comme les Baléares et l’archipel des Canaries. La location d’une voiture à la semaine coûte environ 150 euros et les hôtels et les appartements à louer sont moins chers qu’en France pour un même standing. Dernier avantage, la proximité ! Les prix des vols sont intéressants. A peine monté dans l’avion on est déjà arrivé. Il faut 4 heures maximum pour rejoindre les îles Canaries, les plus éloignées de la France, qui se situent au large des côtes marocaines.

Après il y a des destinations plus lointaines où le niveau de vie sur place est adapté aux petits budgets de certains voyageurs, comme la Thaïlande. Pays dans lequel on peut prendre un vol intérieur à un prix abordable. Il est aussi tout à fait possible de trouver des hotels autour de 15 ou 30 euros et la nourriture est excellente et très bon marché. Ce qui coûte le plus cher est le prix du vol long courrier, environ 600 euros en s’y prenant plusieurs mois à l’avance.

Envie de voyage

Envie de voyage

Pour ceux qui aiment le luxe :

Il existent de îles faites pour le tourisme de luxe exclusivement. Mais on trouve aussi des hôtels de luxe confidentiels. Une idée : le Dewa Phuket au nord de l’île, vous pourrez profiter d’une végétation luxuriante et tropicale et de villas avec piscine privée.

Les destinations où l’on peut voir les plus beaux couchers de soleil : 

En général, les couchers de soleil des îles valent le détour et un must : celui de Monument Valley dans l’Utah aux Etats-Unis, qui peut parfois ressembler à un arc-en-ciel. Magique !

Une idée de destination pour faire du sport :

Les capitales comme Londres, Berlin et Stockholm permettent de beaucoup marcher. Et dans toutes ces villes on peut louer des vélos pour se déplacer. Profitez-en pour éviter le bus ou le métro.

Idées de destinations insolites :

– Ayers Rock en Australie
– Les Aurores Boréales en Norvège
– Longwood Garden à Philadelphie
– L’île de Saint-Honorat en face de Cannes
– Les dames blanches du désert sur la route de Morongo Valley (un champ d’éoliennes impressionnant)

Les destinations les plus romantiques :

Les îles sont certainement les destinations les plus romantiques parce qu’elles sont isolées. L’île de la réunion et l’île Maurice sont parfaites pour un voyage en amoureux. A recommander : les hôtels Lux Resorts. Luxueux mais pas pompeux.

De bonnes adresses web pour trouver les bons hôtels, gîtes, les bons plans vols :

skyscanner.fr pour comparer les vols
splendia.com pour dénicher hôtel haut de gamme
fr.hotels.com pour trouver un petit hôtel pas cher
http://www.quandpartir.com/ pour vérifier quand partir en voyage
Le blog voyage upupup pour trouver des inspirations

 

Les objets qu’il faut absolument mettre dans sa valise :

– un guide de voyage
– un chargeur d’Iphone portable
– un carnet avec vos notes (les conseils des copains, vos repérages sur les blogs)
– une crème hydratante format voyage / une solution hydro-alcoolique
– une paire de patch défatiguant Klorane à glisser sous le masque de nuit dans l’avion

On laisse à la maison :

– ses vêtements de tous les jours pour inaugurer un nouveau vestiaire officiel des vacances