Vous êtes ici : Les coulisses

Baromètre beauté : les huiles multifonctions

Inutile de s’envoler à l’autre bout du monde pour se sentir dépaysée. Les senteurs irrésistibles des huiles nous transportent en vacances. Et leur parfum n’est pas leur seul atout. Multifonctions, ces véritables élixirs de beauté hydratent la peau en profondeur, réparent les pointes sèches et satinent le bronzage… L’équipe a testé ces huiles pour le corps, le visage, les cheveux ou encore le bain. Voici leur verdict.

 

 

Huile idéale, Pura Bali

pura-bali

Valentine de l’équipe Marques lui donne 8/10
Ses habitudes :
J’utilisais déjà des huiles sèches.
Comment elle l’utilise :
Sur le visage, le soir, en alternant avec ma crème hydratante, un jour sur deux. Je l’ai également testée sur les pointes de mes cheveux pour les réparer, et sur le corps, en sortant de la douche, principalement sur mes jambes qui en ont bien besoin !
La texture du produit :
La texture de cette huile est un peu plus épaisse que celles que j’ai l’habitude d’utiliser, mais cela la rend très agréable à appliquer, elle pénètre tout aussi rapidement et ne laisse pas la peau grasse. C’est vraiment l’atout majeur de cette huile !
Pourquoi elle l’aime :
Elle est efficace à court terme, juste après l’application, comme à long terme :  ma peau est  plus souple, plus douce et parfaitement hydratée. J’ai apprécié son odeur et sa texture ultra-pénétrante, deux critères très importants pour moi dans le choix d’une huile sèche.
Le plus :
L’odeur change des autres huiles : l’huile de chanvre a une odeur assez agréable, qui reste discrète après son application.
Le bémol :
La couleur, un peu verte, qui est un peu moins attrayante que les huiles ambrées ou dorées.

 

Huile corporelle ambre oriental, La Sultane de Saba

sultane

Weronika de l’équipe Marketing lui donne 7/10.
Ses habitudes :
J’utilisais déjà une huile sèche de manière régulière, notamment pour mes pointes sèches.
Comment elle l’utilise :
Je l’ai utilisé pour hydrater mes jambes après la douche et mes cheveux la veille de mon shampooing. En prélevant une faible quantité au creux de mes mains pour faire chauffer la matière avant de l’appliquer.
La texture du produit :
A première vue, elle semble épaisse mais ça la rend très agréable à appliquer sur le corps, un peu moins sur les cheveux.
Pourquoi elle l’aime :
J’ai été un peu perplexe sur la texture au début mais je trouve que cette huile est très agréable à appliquer, onctueuse. Elle a eu l’effet attendu sur mes jambes et mes cheveux, ma peau est douce et mes cheveux sont souples.
Le plus :
L’odeur de l’ambre est exceptionnelle : énorme coup de coeur ! En plus, elle tient bien deux jours sur mes cheveux.
Le bémol :
Pas forcément évident de doser.

 

Monoï Frangipanier, Hei Poa

hei-poa

Diane de l’équipe Edito lui donne 7/10.
Ses habitudes :
Pour mes cheveux longs (et quelque peu malmenés…), j’utilise régulièrement l’huile Protect & Oil de la marque Beauty Protector, qui fait des miracles ! Par contre, je n’en applique jamais sur le visage et très rarement sur le corps si ce n’est une huile irisée pour sublimer mon bronzage durant les soirées estivales.
Comment elle l’utilise :
Comme sa texture grasse, j’ai préféré l’appliquer le soir, sur mes pointes sèches et le corps pour une hydratation intense avant de me coucher.
La texture du produit :
La texture est grasse, certes et ne laisse pas forcément un  fini très doux, mais le monoï hydrate vraiment en profondeur. Mais je ne pourrais pas m’en tartiner le matin ou le soir avant de sortir au risque de luire vraiment…
Pourquoi elle l’aime :
J’ai apprécié son efficacité surtout sur les cheveux : après avoir laissé poser une noisette de produit sur mes pointes sèches la nuit et lavé mes cheveux le lendemain matin, le résultat est vraiment probant.
Le plus :
Sa formule : la véritable recette du monoï !
Le bémol :
Le flacon – d’origine et esthétique, certes – mais pas très ergonomique. Et pour ce type de produit, il vaut mieux ne pas avoir la main trop lourde !

 

Huile extraordinaire – L’or bio, Melvita

melvita

Maxence de l’équipe Tech lui donne 7/10.
Ses habitudes :
Je n’avais jamais utilisé d’huile sèche, je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce genre de produit, vu que c’est une première pour moi !
Comment il l’utilise :
Je l’ai principalement utilisé sur mes cheveux mais aussi sur la peau. A l’aide du spray, très pratique à utiliser.
La texture du produit :
La texture est assez agréable à appliquer : elle est fluide, ne colle pas et ne laisse pas de sensation de gras.
Pourquoi il l’aime :
Cette huile est parfaite pour les cheveux secs : j’ai constaté qu’ils étaient plus doux et plus brillants dès la première utilisation. Pour la peau, je l’ai trouvé bien hydratante et j’ai apprécié que la texture ne reste pas longtemps à la surface de la peau.
Le plus :
Son odeur très agréable lors de l’application et même après.
Le bémol :
Je n’en vois pas vraiment, si ce n’est qu’elle me paraît plus efficace sur les cheveux que sur la peau.

 

Huile prodigieuse, Nuxe

nuxe

Maud de l’équipe Social Media lui donne 8/10
Ses habitudes :
J’adore cette huile, j’ai du l’utiliser au moins 1000 fois maintenant !
Comment elle l’utilise :
Je l’utilise tous les jours sur mes cheveux. Mais attention, une seule vaporisation suffit, même pour les cheveux longs. Après avoir prélevé le produit au creux de la main, je fais chauffer le produit en frottant mes mains puis je l’applique sur les longueurs, en insistant sur les pointes. Je m’en sers aussi régulièrement après la douche, surtout sur les épaules, les bras et le décolleté. Cela parfume et rend la peau plus douce et lisse.
La texture du produit :
Une texture assez classique pour une huile sèche mais légèrement plus grasse que certaines autres que j’ai pu tester.
Pourquoi elle l’aime :
L’huile prodigieuse parfume délicatement la peau, si bien qu’il n’est pas toujours nécessaire d’ajouter du parfum. Ensuite, elle a un effet lissant, hydratant. Pour les effets au long terme, j’en suis plutôt satisfaite, surtout sur mes pointes ayant beaucoup souffert des décolorations… Mes cheveux sont de moins en moins secs, disciplinés, sans pour autant leur donner un effet wet (lorsqu’on met la bonne dose de produit).
Le plus :
L’odeur est à tomber et évoque l’été, même les pires matins d’hiver.
Le bémol :
Elle est peut-être un peu trop grasse. Depuis que j’ai testé L’Or Bio de Melvita, j’ai tendance à lui faire des infidélités…

 

Huile précieuse sublime, Kadalys

kadalys

Asya de l’équipe Edito lui donne 6/10
Ses habitudes :
En été, j’ai tendance à utiliser une huile sèche sur le corps pour bien hydrater ma peau après les longues journées ensoleillées.
Comment elle l’utilise :
J’ai utilisé cette huile sur le corps, le visage et les cheveux : en pressant un peu de produit au creux de ma main puis j’ai étalé délicatement sur la peau. Pour les cheveux, je l’ai vaporisé directement sur les longueurs humides en froissant l’ensemble avec mes doigts pour répartir le produit.
La texture du produit :
Le produit fond directement sur la peau à l’application. C’est un plus pour une huile, qu’elle pénètre rapidement sans laisser de sensation huileuse très longtemps. Pour moi, il faut garder un aspect satiné, sans que cela fasse gras et luisant.
Pourquoi elle l’aime :
Ma peau est immédiatement nourrie. J’ai beaucoup apprécié l’aspect satiné laissé par le produit sur les jambes. Il remplit bien sa fonction tout-en-un.
Le plus :
Son odeur délicieusement sucrée.
Le bémol :
Il y a un peu trop de paillettes… Il ne faut pas en abuser, au risque de vite ressembler à une boule à facettes…